Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Amazon Luna : les specs des serveurs

CBL par CBL,  email  @CBL_Factor
 
Une des questions qu'on se pose à propos d'Amazon Luna est "sur quoi ça tourne ?" et on a désormais la réponse. Forcément Luna est hébergé sur AWS mais Amazon a choisi une approche radicalement différente de Google. Stadia tourne sur des serveurs avec des puces custom AMD faisant tourner Linux.

Chez Luna, Les serveurs sont des instances EC2 G4 qui tournent sous Windows. Au niveau specs ce ne sont pas des foudres de guerre : le GPU est un Nvidia T4 (l'équivalent d'une RTX 2070) et le CPU est un Intel Xeon Platinum 8259CL. Avec 8 TFLOPS de puissance graphique, on comprend mieux pourquoi le 1080p est la cible privilégiée.

Mais le choix d'Amazon a deux avantages. Tout d'abord les développeurs n'ont pas grand chose à faire pour porter leur jeu sur Luna. C'est globalement la version PC tandis que pour Stadia il faut créer une version Linux de son jeu et supporter l'API Vulkan. Le fait que les serveurs Luna utilisent Windows permet même à Ubisoft de coller Uplay dans le bousin. L'autre avantage est qu'Amazon ne prend pas un grand risque vu que l'infrastructure existe déjà (les G4 ont été lancées en Septembre 2019). Mieux encore : si Luna a du succès, Amazon pourra facilement basculer les serveurs sur les futures instances G5 qui utiliseront elles aussi du matos standard.
Rechercher sur Factornews