Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
 
PREVIEW

[Preview] Dungeon of Zaar

Fougère par Fougère,  email  @JeSuisUneFouger
Développeur / Editeur : KURB Studio
Support : PC
Il ne faut pas grand-chose pour susciter la curiosité d’un gamer. Regardez Dungeon of Zaar. Au premier abord, rien qui ne tape à l’œil. Puis en allant voir le Kickstarter, on apprend que les mecs ont mis leur jeu à disposition de tout le monde, gratuitement. Vous pouvez tester une version basique du jeu AVANT de leur filer vos euros. Les mecs font tout à l’envers, c’est limite honnête leur histoire.
Le jeu se présente comme une alternative au RPG tactique, en mettant l’accent sur le multijoueur plutôt que sur une aventure solo. Vous incarnez un explorateur qui s’entoure de 5 mercenaires, à la conquête du donjon de Zaar, mais vous n’êtes pas seul, et vous devez affronter d’autres joueurs pour pouvoir progresser et débloquer du contenu. Plusieurs modes de jeux ont été annoncés : classé, solo, custom, ainsi qu’un mode local pour jouer les corvées avec votre coloc/moitié/famille/chat.



Les mercenaires se divisent en archétypes connus : DPS, tank, healer, contrôle. Ils sont représentés par 3 caractéristiques - mouvement, vie et attaque - et possèdent entre 1 et 3 compétences. Vous pouvez adjoindre à votre fine équipe 3 objets à utiliser pendant les combats, qui se répartissent entre équipements et consommables. Les premiers boostent une de vos carac pour le reste du combat, les seconds ont un effet ponctuel comme du heal ou un buff de résistance. Normalement, vous vous êtes énervé à la lecture de ce paragraphe en vous disant « Mais ça a l’air d’être la même chose que partout ailleurs ! ». Oui, mais on sent ici que c’est une volonté de la part du studio. Le but est de vous permettre de comprendre très rapidement et au premier coup d’œil tout ce que vous allez voir sur le champ de bataille. Pas de combo, de synergie de derrière les fagots ou de facteur aléatoire, vous allez devoir réfléchir à une stratégie et ne pas foirer son application pour gagner.

Ledit champ de bataille se présente comme une arène assez petite, plus ou moins carrée. Il y a des piliers qui cassent les lignes de vue, des gouffres qui empêchent le déplacement et des runes qui vous donnent un bonus de résistance. En gros, vous allez devoir maîtriser le terrain si vous ne voulez pas vous faire rouler dessus. Savoir analyser les items de votre adversaire (vous les voyez), son équipe et son plan de jeu va être crucial pour adopter une stratégie gagnante, qui ne sera possible que si votre propre composition est assez flexible. Le fait que vous n’avez que 90 secondes pour jouer votre tour n’aide pas, et vos premiers matchs seront sous le signe de la panique.



Le résultat, c'est un jeu qui fait penser aux échecs. Vous jouez sur un plateau de jeu ou les mouvements sont limités, avec des "pièces" communes (si vous avez la même compo) et vous savez à l'avance l'intégralité des coups que votre adversaire peut faire. C'est assez amusant et varié pour enchaîner les matchs sans s'ennuyer. Cette pré-alpha, bien que limité en terme de contenu, permet d'apercevoir les nombreuses possibilités qui s'offrent à vous, dépendamment de votre style de jeu. Une fois le produit final disponible, avec plusieurs modes de jeu, du loot et de la progression, le jeu devrait devenir vraiment intéressant, en proposant une alternative viable aux jeux multi à matchs rapide, tel que Hearthsone ou Duelyst.

Un dernier mot sur les graphismes et la technique : c’est propre. Je n’ai pas vu de bug majeur, les parties en ligne se déroulent sans lag, freeze ou déconnexion, ce qui est assez appréciable pour un jeu en pre-alpha. Les graphismes, quant à eux, sont très sympa et colorés, avec des animations de qualité. C’est joli, c’est bien fait, que demande le peuple ?
 
Franchement, il devrait y avoir plus de jeu comme Dungeon of Zaar. Des jeux honnêtes tant sur le fond que la forme, qui propose quelque chose de sympa sans trop de fioritures, avec un gameplay maitrisé et qui sont accessibles sans être trop simples. Pour un trio de jeunes développeurs, chapeau. 
Rechercher sur Factornews