Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
 
PREVIEW

Gamescom 2019 : premiers combos dans Bloodroots

Nicaulas par Nicaulas,  email  @nicaulasfactor
Développeur / Editeur : Paper Cult
Supports : PS4 / Steam / Switch
Dead Good Media, une agence de PR britannique, avait un tout petit box pour présenter pas mal de jeux intéressants. On vous a déjà parlé de What the Golf ? lors de l'IndieCade, on vous reparlera de Mutazione (promis) et de Creature in The Well (peut-être) qu'on a essayé à la Gamescom, mais on commence le tour d'horizon de leur line-up avec un hands on de Bloodroots, des canadiens de Paper Cult.
Avant même de lancer le jeu, on nous l'a présenté comme un croisement entre un Hotline Miami et un film de Jackie Chan. La première référence parce qu'il s'agit d'avancer dans des niveaux en les vidant de leurs ennemis, qu'on meurt dès qu'on se fait toucher et que les checkpoints sont rapprochés pour avoir une boucle de die'n retry. La seconde parce que tous les objets affichés à l'écran peuvent servir d'armes, que ce soit des bâtons, des échelles, des tonneaux ou un poisson. Chaque objet s'utilise de différentes façons : le tonneau peut par exemple être jeté comme projectile, ou bien on peut monter dessus pour rouler sur les ennemis.

En plus de ce concept extrêmement réjouissant à prendre en main (on se met à ramasser tout et n'importe quoi pour tuer les ennemis de façon créative), Bloodroots cultive son originalité visuelle, avec une histoire et une esthétique à mi-chemin entre The Revenant et Samurai Jack. Il y a aussi un côté Mortal Kombat dans la mise en scène gore outrancière et les kill cams. Le plus impressionnant reste cependant les sensations manette en main. Les niveaux sont conçus à la main pour optimiser au maximum la sensation de flow, à tel point qu'il est possible de les one-chain-combo. Le jeu est à la fois accessible et jouissif pour le grand public, et susceptible de séduire une communauté de speedrunners hardcores. Une démo est déjà disponible, si vous souhaitez vous faire une idée.


Bloodroots ne devrait pas tarder à arriver (fin 2019 normalement, peut-être début 2020), et si vous aimez Hotline Miami c'est une excellente nouvelle.
Rechercher sur Factornews