Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
PREVIEW

E3 2018 : Premiers coups de lame dans The Elder Scrolls : Blades

CBL par CBL,  email  @CBL_Factor
 
The Elder Scrolls. Jamais un nom n'a aussi bien résumé l'activité du lecteur moyen de Factornews. On aurait aussi proposé The Elder Trolls ou The Elder Remembers The Good Old Times. Mais chez Bethesda, c'est le nom de la licence medfan déclinée à toutes les sauces ces derniers temps : MMORPG, jeu de cartes, réalité virtuelle... La nouvelle déclinaison est un jeu pensé pour smartphones : The Elder Scrolls : Blades. Le jeu était jouable sur iPhone X et proposait deux niveaux que j'ai retourné : forêt et donjon.
Le jeu comportera différents modes de déplacements mais quand je demandais si les pads ou le gyro seront supportés, on n'a pas pu me répondre. Pour cette démo, on se déplaçait tout simplement en double-tappant sur le sol. On se retrouve parfois trop près ou trop loin de là où on veut arriver mais après quelques minutes on prend ses marques et c'est assez fluide. Pour l'instant il n'y a pas grand chose à faire dans les décors : on casse des vases pour looter de l'or, on coupe des lianes pour avancer et on ouvre des portes.

Les combats se font toujours en un contre un. On appuie sur l'écran pour indiquer où taper et on lache au bon moment pour réaliser le plus de dommages possibles. Il n'est pas question de marteler l'écran mais d'avoir le bon timing. On peut aussi parer, donner des coups de bouclier et balancer des sorts. Dans la démo, il s'agissait de balancer des éclairs et de geler l'ennemi. Là encore, on est assez hésitant au début puis on enchaine les coups quand on prend le rythme. Les ennemis donnent de l'or et des XP.  Je n'ai pas pu voir ce qui se passe quand on change de niveau mais j'ai pu tester la gestion de l'équipement. Il y a un système complet d'armures (bouclier, plastron, haume, gants, bottes), d'armes, de potions et d'objets de quêtes. C'est le seul moment où on peut voir son personnage et l'équipement qu'il porte.



Les deux niveaux que j'ai pu tester étaient linéaires mais le jeu final devrait être plus ouvert. Comme Bethesda a vanté les mérites du jeu en mode portrait, j'ai donc essayé et c'est parfaitement jouable à une main ce qui en fait le jeu idéal pour les pauses clopes ou quand on promène le chien. Par contre, du au fait que l'iPhone X affiche du 19.5/9, le champ de vision en portrait est super étriqué. The Elder Scrolls : Blades sera un free-to-play mais Bethesda a refusé de dire comment ils se feront du blé. Graphiquement c'est super propre et dans le haut du panier de ce qui se fait sur mobile. On verra ce que le jeu donne sur des téléphones moins récents mais au vu des techniques d'éclairage utilisées, cela devrait bien se passer. L'interface est bien conçue et se fait totalement oublier hors combats et menus.

A une époque où le jeu mobile consiste à faire des clones de Clash Royale et de PUBG, on est content de voir que Bethesda tente de faire un jeu de role en 3D. Il est difficile de se faire un avis sur la profondeur du jeu avec une démo aussi cloisonnée mais les bases du jeu (combats et déplacements) semblent assez solides.
Rechercher sur Factornews