Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
PREVIEW

E3 2018 : Premières défaites dans Super Smash Bros. Ultimate

Nicaulas par Nicaulas,  email  @nicaulasfactor
 
Pendant que Fougère et CBL traînait du côté de CD Projekt, j'ai pu passer une heure sur le stand presse de Nintendo. On a fait l'impasse sur Mario Tennis Aces puisqu'un test devrait arriver prochainement sur Factor, mais on a évidemment fait quelques matches sur leur gros jeu du salon, Super Smash Bros. Ultimate. Si Cyberpunk a clairement gagné l'E3 pour la presse, le stand public de Nintendo a remporté un énorme succès, au point d'être une no-go zone pendant les horaires ouverts au public: avec une densité de population supérieure à une rame de métro en heure de pointe, le risque d'asphyxie était réel.
L'argument massif du jeu, c'est évidemment son roster embarquant la totalité des personnages de tous les jeux précédents, ainsi que quelques nouveaux comme Daisy et Ridley (oui, c'est pour la blague). Pour un total complètement débile de 66 persos. Au niveau des stages et des objets, je n'ai pas eu la confirmation de la présence de tous ceux existants, mais on en trouve déjà un bon paquet. La démo ne proposait qu'une vingtaine de persos, panachage entre des grands classiques, des retours ou des nouveaux. Comme d'habitude, il faudra débloquer persos et stages en jouant. On a fait 6 matches, le temps d'essayer Bayonetta, Corrin, Ryu, Cloud, Inkling et Ridley.

Et que dire, sinon que c'est du Smash Bros pur sucre ? Etant particulièrement mauvais aux jeux de baston, a fortiori quand ils sont aussi dynamiques (pour ne pas dire bordéliques) que Smash Bros, je me suis fait défoncer, donc on peut dire que ce n'est pas un épisode plus noob-friendly que les autres. Je n'avais pas joué à la version WiiU/3DS et m'étais arrêté à Brawl, et Ultimate m'a semblé plus proche de Melee, en termes de vitesse de déplacement. A 4 joueurs avec des items, il faut vraiment s'accrocher pour lire l'action. Bref, je me suis senti en territoire connu, c'est à dire un peu perdu.
Sérieusement, vous vous attendiez à quoi ? Vu par un regard extérieur, Super Smash Bros Ultimate ressemble aux autres Smash Bros, particulièrement à Melee, mais avec beaucoup plus de persos. On imagine que pour les fans hardcore la tambouille sera différente. 
Rechercher sur Factornews