Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
PREVIEW

E3 2018 : Premier crânes fracassés dans Trials Rising

CBL par CBL,  email  @CBL_Factor
 
Mine de rien, cela fait plus de 4 ans qu'on n'a pas connu un vrai nouveau Trials vu que Trials Fusion est sorti en 2014. Il y a bien eu l'opus Trials of The Blood Dragon mais c'était plus une blague qu'autre chose.

Ubisoft a donc annoncé Trials Rising pendant sa conférence pré-E3 et le jeu était jouable pendant le salon. On a donc passé une petite demi-heure dessus soit largement assez de temps pour se casser les dents et pousser des cris de rage en compagnie d'un des designers du jeu.
Ce dernier m'explique qu'avec Trials Rising, RedLynx a voulu revenir aux fondamentaux de la série et accentuer le côté compétition. Pour ce faire, on n'est jamais tout seul pendant une course même quand on joue seul. On doit battre des fantômes de joueurs ayant fait la même course auparavant ou générés par l'IA. Ils savent se faire discret donc ils ne nuisent pas à la lisibilité. Le jeu propose aussi du multi avec 4 en local et 8 en ligne.

Comme les précédents opus, Trials Fusion proposera un éditeur complet de circuits et on pourra ensuite partager ses créations en ligne. Un peu comme pour Far Cry 5 Arcade, l'éditeur comportera des éléments des précédents jeux y compris Blood Dragon. Apparemment, Trials Fusion n'a pas été très bien accueilli par les fans donc cet opus est conçu en collaboration avec la communauté de joueurs et un certain Professor FatShady, un youtubeur qui a fait tout plein de tutos pour la série.



Au niveau des ajouts de gameplay, il y a tout d'abord les contrats qui sont des séries d'objectifs secondaires à réaliser pendant une course. C'est à base de "arriver premier" ou "faire trois saltos arrière" ou "mourir moins de 10 fois". Si on les réussit, on obtient des accessoires pour customiser son perso. C'est tout con comme concept mais cela suffit pour forcer le joueur à ne pas prendre son temps et à tenter de faire des cascades. Quand on finit une course, on gagne des points de célébrité et du pognon en fonction de son classement et d'autres paramètres. Ces deux monnaies servent à débloquer des éléments du jeu. Ubisoft n'a pas souhaité commenter pour l'instant sur de possibles microtransactions.

On peut choisir entre plusieurs motos pour chaque course et chacune se conduit différement, le jeu recommande la moto idéale pour chaque course. Globalement il s'agit de faire l'équilibre entre vitesse et maniabilité. RedLynx a ajouté une nouvelle moto très spéciale : un tandem. Comme son nom l'indique elle a deux guidons et se joue à deux en coop! Le jeu additionne les commandes des deux joueurs pour controler la moto. Du coup il faut se synchroniser à fond. Si l'un décide de faire un salto pendant que l'autre décide de freiner, vous vous retrouvez les quatre fers en l'air. J'ai pu tester le tandem sur trois courses et c'est diablement fun, le genre de petit plaisir coop qui va briser ou créer des amitiés.



Le reste du gameplay n'a guère changé et c'est tant mieux. La frustration de mourir et de recommencer 40 fois laisse place à la jubilation de réussir un passage super dur ou d'enchainer tout un passage de la course sans tomber. J'ai trouvé les checkpoints un poil plus permissifs qu'avant. Il m'est arrivé plusieurs fois de me vautrer et de réapparaitre au checkpoint d'après comme si le jeu avait considéré que j'avais franchi l'obstacle mais c'était peut-être juste pour la démo. Les courses sont réparties en une dizaine d'environnements aux noms idiots : I Fell Tower, Seoul Searching,... On fera ainsi la course dans un parc d'attractions, en Egypte, à Yellowstone... et même à Pripyat qui devient pour le coup une vraie ville fantôme. A cause des fantômes des autres joueurs. Humour. Les décors essayeront de vous tuer par exemple en vous projetant en l'air quand on ne s'y attend pas. Dans un des niveaux, on traverse même une voie ferrée juste quand un train passe.

Trials Rising ne réinvente pas la roue mais le fait bien. Le jeu est conçu pour plaire aussi bien aux anciens routards qu'aux nouveaux joueurs. C'est aussi le premier opus sur une console Nintendo vu qu'il sortira sur Switch ainsi que sur PC, PS4 et XO en février 2019. Une bêta fermée sera lancée courant 2018.
Rechercher sur Factornews