Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
PREVIEW

Burning Crusade : du nouveau pour les autistes

Sidoine par Sidoine,  email  @sidoinedw
 
Franck Pearce, cofondateur de Blizzard, est producteur exécutif pour World of Warcraft. Lundi dernier, il nous a présenté l'extension The Burning Crusade, projetée sur un grand écran. C'était l'occasion de jeter un coup d'œil à l'Outreterre et à la capitale des Draneïs et de faire le point sur le développement de ce jeu qui, d'après la rumeur, est prévu pour la fin de l'année.
World of Warcraft est un succès incontesté, malmenant la concurrence sur le marché du MMORPG, et même toute l'industrie du jeu PC par son modèle par abonnement et son caractère addictif (pourquoi acheter un jeu si c'est pour finalement faire des raids sur le repaire de l'aile noire ?). Heureusement le jeu ne plaît pas à tout le monde. The Burning Crusade, la première extension du jeu, ne devrait pas y changer grand chose, se situant dans la continuité du jeu existant. Elle s'adresse avant tout aux joueurs actuels, ne proposant rien de neuf au niveau gameplay mais rajoutant du nouveau contenu pour tous les types de joueurs, depuis ceux qui jouent surtout seuls ou en petit groupe de deux ou trois joueurs, jusqu'aux acharnés enchaînant les « raids » à quarante joueurs.

Les elfes de sang


L'extension rajoutera un nouveau peuple à la Horde : les . Survivants des massacres du Fléau, trahis par l'Alliance, ces hauts-elfes se sont placés sous la direction d'Illidan qui leur a promis de tout faire pour assouvir leur soif d'énergie des arcanes. Minces et gracieux, ils correspondent plus que les elfes de la nuit à l'idée qu'on se fait habituellement des elfes. Exemple de petit détail qui devrait assurer de charmer les joueurs et les joueuses : leurs sourcils battent comme des ailes de papillon quand ils clignent des yeux.

Pour ce que l'écran de personnage laissait voir, il semblerait que les elfes de sang auront accès à six classes : démoniste, paladin, mage, voleur, guerrier et prêtre.

Leurs aptitudes raciales étaient déjà connues, mais rappelons-les. Elles s'utilisent en deux étapes : lors d'une première étape, le sort « mana tap » permet de voler de la mana à un monstre pour en faire un « buff. » La deuxième étape consiste à dépenser ce « buff » grâce au sort « torrent d'arcane » pour lancer un sort de silence de zone. Un sort très puissant, donc.

Les elfes de sang commencent dans une zone forestière à la végétation orangée, peuplée de poissons aériens, qui a déjà été vue à de multiples reprises. De même , faite de bâtiments élancés, est bien connue, et est tout à fait réussie, bien que manquant de vie, un peu comme Darnassus. Sa situation géographique, à proximité des instances telles que Naxxramas ou Stratholme, devrait la rendre intéressante.

Les draneïs


Les informations sur les draneïs étaient plus intéressantes, puisque moins connues. Les draneïs ressemblent à des démons. Il ne nous a été donné l'occasion que de voir les mâles, aussi imposants que les taurens, plutôt balourds, formant donc un vif contraste avec la souplesse des elfes de sang.

Les draneïs sont arrivés sur Azeroth dans un vaisseau trans-dimensionnel, l'Exodar, qui a été construit par les Naarus. Saboté par les elfes de sang, il s'est écrasé sur Azeroth et les personnages commencent le jeu en sortant d'un module de sauvetage. La capitale des draneïs est le vaisseau lui-même. La version que nous avons pu voir était froide et vide, avec juste des grands murs, de larges rampes et des cristaux, avec lesquels les draneïs ont une affinité particulière, comme Superman. L'Exodar devrait à priori se trouver sur une nouvelle île proche de Darnassus et ne devrait donc pas servir à désengorger Ironforge.

La principale aptitude raciale des draneïs est un « buff » de groupe augmentant de 1% les chances de toucher.

Les draneïs et les elfes de sang dans le jeu


Ces deux peuples devraient être très prisés par les joueurs car leur présence dans des groupes devrait beaucoup apporter. D'abord parce qu'ils ont accès à une classe jusqu'à présent réservée à la faction opposée, paladin ou chaman, ensuite parce qu'ils ont des talents raciaux très intéressants en groupe. Ils devraient aussi intéresser ceux qui aiment le jeu en solo parce que ce sera l'occasion d'essayer les nouvelles quêtes qui auront été rajoutées. En effet, en plus des quêtes du niveau 1 au niveau 20 qu'on trouvera dans les nouvelles zones autour de leurs capitales, Blizzard va rajouter des PNJ draneïs et elfes de sang un peu partout dans les zones existantes qui donneront de nouvelles quêtes, afin que les joueurs de ces peuples ne se sentent pas exclus.

Chamans et paladins


Comme il avait été annoncé par Blizzard il y a une semaine, chacune des factions aura à présent accès à la fois à la classe paladin et à la classe chaman. La justification annoncée est que cela devrait simplifier considérablement le travail des game designers. D'abord parce qu'ils n'auront plus le soucis d'avoir à équilibrer les deux factions (avec un succès mitigé de l'avis de beaucoup), ensuite parce que cela permettra d'introduire des événements reposant sur ces classes, voire sur une spécialisation de ces classes (par exemple un « boss » qui nécessiterait la présence d'un paladin protection dans le groupe). Bien sûr, cela a provoqué beaucoup de grogne de la part des joueurs, d'abord parce que cela s'apparente à un aveu d'échec de la part des game designers, ensuite parce que les paladins et les chamans voient d'un mauvais œil l'arrivée de nouveaux joueurs qui vont leur « voler » des places au sein des groupes. Enfin, cette uniformisation des factions enlève une partie de son charme au jeu, même si Blizzard envisage de donner des talents raciaux aux paladins et aux chamans, comme c'est déjà le cas pour les prêtres.


Sertissage


Un nouveau métier permettra de construire des pierres sertissages à partir de pierres précieuses. Ces pierres pourront être serties dans de nouveaux objets, qui pourront être trouvés un peu partout dans le monde mais aussi fabriqués grâce à de nouveaux patrons. Certains des emplacements des objets seront colorés, ce qui permettra d'obtenir des bonus supplémentaires si on y met les gemmes de la couleur appropriée. La plupart des gemmes donnent des bonus en elles-même mais certaines gemmes amélioreront les bonus des autres gemmes. Par exemple une gemme pourra donner un bonus de 12 en force si il y a quatre gemmes bleues serties et une autre pourra augmenter de 3 l'agilité pour chaque gemme bleue.
Notez que si la fabrication des gemmes est réservée aux bijoutiers, n'importe qui pourra sertir ses pierres. Certaines des pierres pourront d'ailleurs être trouvées sur des monstres.

Le sertissage s'additionnera ainsi aux enchantements pour donner un moyen supplémentaire de personnaliser son équipement pour l'adapter à son style de jeu, même s'il ne résout pas le problème de l'uniformité visuelle des personnages (tout le monde cherchant à avoir les mêmes ensembles d'équipement), dont Blizzard a conscience sans pour l'instant offrir de réponse.

Instances


On nous a montré l'instance Auchindoun, un ancien temple draneï corrompu par le conseil sombre des orcs quand ils voulurent invoquer un démon. Le cataclysme consécutif se traduit par une brusque transition entre la végétation luxuriante de la forêt de Terokkar, en Outreterre, et le désert qui entoure l'ancien temple.

Hache-Tripe sert de modèle aux nouvelles instances à cinq joueurs : Auchindoun sera constituée de quatre ailes de niveau de difficulté variable (de niveau 60 à 70) avec des monstres différents (draneïs, orcs du sombre conseil, démons ou créatures éthéréennes). Chaque aile pourra être terminée en une heure ou deux par des groupes de cinq joueurs, ce qui devrait faire plaisir aux joueurs qui ne peuvent consacrer une soirée entière à WoW. La nouveauté, c'est que contrairement à la montée du niveau 1 à 60, les nouvelles instances seront toujours intéressantes à faire quel que soit le niveau parce qu'il sera possible d'augmenter la difficulté d'une instance avant d'y entrer. Ainsi une instance prévue pour les niveaux 61 à 63 pourra être jouée à un niveau plus élevé, les concepteurs du niveau prévoyant alors des monstres plus costauds et en plus grand nombre. Des quatre ailes disponibles, on nous a présenté l'aile éthéréenne. L'origine dranéïenne du temple transparaît dans les cristaux accrochés au plafond et dans les murs rocheux où la symétrie lutte avec le chaos. En dehors des murs, l'instance était tout à fait vide mais laisse présager une bonne qualité graphique.

On a pu également voir une instance (inachevée dans la version que nous avons vue, avec des zones non texturées, l'eau en particulier) occupée par les nagas de Lady Vashj, un immense réservoir d'eau prélevée sur les environs : « . » Le concept a l'air original, avec des plates-formes suspendues au-dessus du liquide, avec des tuyaux et appareillages suspendus au plafond. Une instance pour les adeptes de Super-mario ? Là encore, l'instance était vide de monstres, mais, en plus des nagas, on devrait y retrouver des perdus (des draneï mutés) tenus en esclavage.

Ces deux instances avaient été évoquées dans un article du New York Times lors du dernier E3 mais c'est la première fois qu'on pouvait les voir pour de bon.

Le portail


Nous avons pu entrevoir le portail du côté Outreterre. L'endroit est désolé, désertique, avec des restes de la guerre entre les humains et les orcs et un ciel parcouru de vagues lumineuses psychédéliques. En mouvement, l'effet est plus digeste que ne le laissent croire les captures d'écran, mais il est quand même bien heureux que le ciel psychédélique ne semble pas présent partout dans l'Outreterre (il n'y avait rien de tel dans la forêt de Terokkar).

Blizzard garde le suspens sur l'événément d'ouverture du portail, mais fera en sorte de ne pas reproduire la mauvaise expérience de l'ouverture des portes d'An Qiraj, où tous les joueurs s'étaient regroupés au même endroit à l'heure H, mettant à rude épreuve les serveurs. On peut donc supposer qu'il faudra conduire simultanément des actions un peu partout dans Azeroth.

60 à 70


Gros argument promotionnel, posséder l'extension permettra aux personnages de monter du niveau 60 au niveau 70. Au cours de cette progression, il sera toujours possible d'améliorer ses sorts et habilités existantes mais il y aura également cinq nouveaux sorts ou habilités par classe à acquérir, ce qui est bien bonne nouvelle. De plus, chacun des trois arbres des talents verra s'ajouter trois nouveaux talents, de quoi donner des maux de tête à tous les joueurs qui devront faire des choix difficiles.

Monture volante


Actuellement la seule monture qu'on a pu voir est le drake éthéré, déjà montrée à plusieurs reprise, et qui sera vraisemblablement une monture bonus. Chaque race bénéficiera évidemment de sa propre monture volante, et on peut supposer que celle des gnomes sera l'avion montré dans la vidéo promotionnelle. La façon dont seront obtenues ces montures ne semble pas encore bien déterminée mais il faudra sans doute faire des quêtes ou, avec énormément de chance, les obtenir sur des monstres (comme les montures du baron Rivendare, de Mandokir, etc.). Leur effet sur le JcJ n'est pas encore déterminé mais on peut supposer qu'elles rendront impossible d'intercepter un joueur qui veut éviter le combat.

La monture permettra d'accéder à des zones autrement inaccessibles, on peut donc supposer que les conditions pour les obtenir resteront raisonnables.

Ce qui reste en suspend


Apparemment, l'utilité des instances telles que Cœur du magma, le repaire de l'aile noire ou Naaxramas ne sera pas manifeste. Elles pourront être jouées avec un nombre plus réduit de personnages au niveau 70, mais, si j'ai bien compris Franck Pearce, le meilleur équipement actuel, celui de Naxxramas, ne sera pas meilleur que l'équipement trouvé dans les donjons à 5 du niveau 70, ce qui risque de provoquer une certaine rogne chez ceux qui ont mis des mois sans sommeil à l'obtenir.

Pour ce qui est du JcJ, rien ne nous a été montré, et Blizzard attend de voir ce que donneront les ajouts de la version 1.12 (objectifs JcJ non instancié, champs de bataille inter-royaumes).

Pas de nouvelle non plus des classes héroïques (réservées aux joueurs de haut niveau) ou de l'achat de bâtiments pour les guildes, Franck Pearce étant resté évasif quand on lui posait des questions sur le sujet. On peut donc supposer qu'il n'y aura rien de tel pour Burning Crusade, le développement de ce genre de chose prenant du temps.

Conclusion


Au final, cette présentation n'aura pas apporté beaucoup d'informations, ou alors, obnubilé par le guerrier avec son armure de niveau 3 et son arme à plus de 95 dégâts par seconde, je suis complètement passé à côté des scoops. Pas de date de sortie, pas de nouvelle classe de personnage, bref, c'était plus un récapitulatif de la Blizz-conv de 2005, de l'E3 de 2006 et des informations qu'on peut trouver sur le site officiel. En tout cas on peut être rassuré : malgré les fréquents mouvements dans l'équipe de Blizzard, la direction artistique tient toujours la route (on ne peut pas en dire autant de la direction technique, le jeu ne s'étant jamais distingué par son excellence technique). Difficile en l'état de se prononcer sur le gameplay, puisqu'on n'a pas pu mettre la main sur le jeu, il faudra sans doute attendre la version bêta pour en savoir plus.

SCREENSHOTS

Rechercher sur Factornews