Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
 
ARTICLE

E3 2019 : la conférence Ubisoft

Frostis Advance par Frostis Advance,  email  @FrostisAdvance  
Attendu au tournant après les quelques fuites de cette semaine, Ubisoft se doit de montrer du lourd, de la créativité, le tout avec un peu de surprise à la française. Voici le résultat dans ce petit résumé.

Watch Dogs Legion

On commence directement avec la plus grosse cartouche. En l’absence de jeu Assassin’s Creed, c’est Watch Dogs Legion qui déboule. Comme annoncé un peu plus tôt dans la semaine, on laisse Chicago et San Francisco pour aller faire un tour du côté de Londres. Un épisode tous les deux ans depuis 2014, c’est apparemment la ligne directrice de cette licence, qui encore une fois, tente de changer un peu de gameplay. Cette fois-ci, la promesse est énorme : pouvoir incarner n’importe quel PNJ de la ville. Oui, vous avez bien lu. Dans les faits, la démonstration d’Ubisoft se focalise surtout sur 4 personnages, et ça rend plutôt bien, faut l’avouer. Cependant, il s’agit d’un énorme challenge pour la narration, chose sur laquelle Ubisoft n’est pas toujours au top. J’ai même un peu peur de jouer des « PNJ à thème », avec des mamies qui sont toutes des anciennes agents secrètes, etc. On verra ce que ça donne manette en main. En attendant, la sortie est prévue pour le 6 mars 2020, histoire de bien terminer l’année fiscale.

Mythic Quest : Raven’s Banquet

C’est une nouvelle pour personne, Ubisoft tente de se diversifier le plus possible. Et avec le nombre de licences qu’ils possèdent, ça aurait été dommage de fermer la porte à Apple non ? Et non, pas de jeux sur iOS, mais bien une série, Mythic Quest : Raven’s Banquet, comique produite avec la pomme, à destination de Apple TV+, en exclusivité. On retrouvera Rob McElhenney et Charlie Day, le duo derrière It's Always Sunny in Philadelphia, pour au moins une saison. Le pitch est assez simple et pourrait même être plutôt sympa à regarder. On y découvrira Ian Grimm, directeur créatif, et son équipe de développement, lors du lancement de l’extension Raven’s Banquet de Mythic Quest, leur MMORPG.

Brawlhalla

Cool, les personnages d’Adventure Time (Finn, Jake et Princesse Bubblegum) arrivent gratuitement dans Brawlhalla, le Smash Bros. du pauvre made in Ubi.  

Tom Clancy’s Ghost Recon Breakpoint

Dévoilé lors de la conférence Stadia (mais si, c’est dans cet article), donc pas vraiment de surprise. On retrouve l’acteur Jon Bernthal (et son chien sur scène), jouant le rôle de Cole D. Walker, qui est surtout le gros méchant du jeu. Concrètement, on campera dans le rôle de Nomad, le leader de l'equipe Ghost Recon, et on devra se balader sur Auroa, une île fictive en 2023. Ça paraît trop le futur, mais c’est dans 4 ans. Bref, c’est un peu comme d’habitude, mais au moins, ​Tom Clancy’s Ghost Recon Breakpoint aura un scénario qui pourrait tenir la route. La grande nouvelle, c’est qu’Ubisoft ne nous obligera pas à jouer avec des amis, puisqu’on pourra jouer seul avec des IA.

A noter qu’Ubisoft lancera Tom Clancy’s Ghost Recon Delta Company, une sorte de « groupe de fans » du jeu, qui aura droit de faire des feedbacks aux développeurs, afin d’améliorer le jeu. Super. En plus de cela, une beta sera disponible le 5 septembre ! Quant à la date de sortie du jeu, ce sera le 4 octobre 2019.

Tom Clancy’s Elite Squad

Comme souvent, Ubisoft part sur le terrain du mobile pour tester deux trois choses. Cette fois-ci, ce sera une sorte de tactical RPG, avec toutes les licences Tom Clancy’s dedans : The Division, Rainbow Six, Ghost Recon et même Splinter Cell, histoire de faire rager les fans qui attendent un nouvel opus depuis 6 ans. Néanmoins, la direction artistique est pas mal du tout, donc on va garder un oeil sur ce Tom Clancy’s Elite Squad.

Just Dance 2020

Si vous ne le saviez pas, sachez que Just Dance a déjà 10 ans ! Et bizarrement, même si Ubisoft ne change absolument pas la formule, Just Dance 2020 se vend tout de même assez pour être rentable. Après la traditionnelle chorégraphie sur scène, avec un des pandas de Factornews, on apprend que ce fameux jeu de danse sortira le 5 novembre prochain sur PS4, Xbox One, Switch, Wii (!) et surtout, Stadia. Le message est passé.

For Honor 

Et non, For Honor n’est pas mort, loin de là. Le jeu de combat d’Ubisoft rassemble toujours un paquet de monde et pour le coup, une mise à jour appelée Shadow of the Hitokiri sortira entre le 10 et 27 juin. Et oui, il s’agit d’un évènement à durée limitée, afin de chopper quelques récompenses exclusives.

Tom Clancy’s Rainbow Six Quarantine

On repart sur du Tom Clancy’s et on découvre Tom Clancy’s Rainbow Six Quarantine, qui était dans les rumeurs depuis quelques temps. Les développeurs de Montréal annoncent du PvE en escouade de trois, donc avec 2 autres amis. Reste que l’on ne sait pas vraiment pourquoi il y a une sorte de créature. On garde ça du coin de l’œil et on verra ce que ça donne sur PC, Xbox One et PS4.

Tom Clancy’s The Division 2

Et encore du Tom Clancy’s, cette fois pour annoncer que Tom Clancy’s The Division 2 est gratuit du 13 au 16 juin, mais aussi l’annonce des 3 extensions, par épisodes, le premier étant prévu pour juillet, et l’épisode 3 nous ramenant à New York. Rien de bien spécial, on ne change pas une équipe qui gagne.

Uplay+

Et bim, encore un abonnement ! Ubisoft fait comme ses petits copains et annonce Uplay+. Disponible uniquement sur PC pour le moment, Uplay+ permettra d’accéder à tout le catalogue de jeux Ubisoft, soit un peu plus de 100 jeux tout de même. Un choix assez large, brassant dans les vieux jeux, comme dans les prochaines sorties. Et oui, Watch Dogs Legion sortira direct sur Uplay+ dès son premier jour. Question tarif, Ubisoft compte demander 14,99€/mois, ce qui me semble assez cher, mais finalement pareil que ce que propose Electronic Arts avec son EA Access. Au passage, il faudra télécharger les jeux pour y jouer, dès le 3 septembre prochain. Mais en 2020, le service sera aussi compatible sur Stadia, ce qui laisse entendre un fort partenariat entre Google et Ubisoft. Et si jamais vous craquez pour Uplay+ entre le 10 juin et le 15 août, Ubisoft offre le premier mois.

Roller Champions

Nouvelle licence et cette fois-ci, on part dans le sport. Dans Roller Champions, pas d’armes, pas de guerre, juste de la musique pop, une direction artistique colorée et des personnages brassant très large dans les styles. Encore une fois, on retrouve Ubisoft Montréal à la tête du développement et il s’agira d’un genre de rollerball en trois contre trois. Et pour savoir si c’est intéressant à jouer, Ubisoft a prévu une petite démo jouable du 10 au 14 juin. Suffit de s’inscrire ici.

Gods & Monsters

Après avoir travaillé sur Assassin's Creed Odyssey, l’équipe de développement a décidé de partir dans un autre style, tout en restant dans la Grèce antique, avec son lot de mythologie. On fait donc la découverte de Gods & Monsters, bien plus coloré, avec une direction artistique rappelant fortement les vertes contrées de The Legend of Zelda : Breath of the Wild. La comparaison ne s’arrête pas là, puisqu’il s’agira d’un monde ouvert, celui de l’île des Bienheureux, dans lequel il faudra affronter différentes créatures, afin de sauver les dieux grecs. On n’en saura malheureusement pas beaucoup plus, même si les quelques screenshots dévoilés donnent envie d’y jouer. Et pour y jouer, il faudra attendre le 25 février 2020. C’est prévu sur PS4, Xbox One, Switch et évidemment, Stadia. 

Assassin's Creed Odyssey

CBL : Tu oublies Assassin's Creed Odyssey ! Ils ont annoncé un tout nouveau mode de jeu : le Story Creator Mode. Il s'agit ni plus ni moins d'un éditeur de quêtes à défaut d'avoir un vrai SDK pour modder. On écrit ses dialogues, on choisit les personnages et on assemble le tout à l'aide d'un langage de script visuel. Le manuel fait 157 pages donc on vous laisse imaginer les possibilités. En fait, il n'y a même pas besoin d'imaginer : vous pouvez aller sur le site web et créer vos propres quêtes dès maintenant. Il n'y a même pas besoin de posséder le jeu, les quêtes peuvent être téléchargées sur toutes les plates-formes et c'est totalement gratuit. La chef de produit s'appelle Ellie Rhodes et on peut dire qu'avec le Story Creator Mode, elle gère un sacré colosse.

Au passage, le Discovery Tour arrive aussi dans Odyssey et permettre comme pour celui d'Origins de jouer les touristes dans la Grêce antique sans risquer de se faire assassiner.

Et voilà. Pas de Nouvelles de Beyond Good & Evil 2 et Skull & Bones. Pas de projets sur VR, ce qui signe un abandon complet d’Ubisoft sur cette partie. Pas non plus de copain/copain avec Nintendo, puisque si Mario + The Lapins Crétins: Kingdom Battle a cartonné, un certain Starlink : Battle for Atlas  s’est totalement planté. Pas un mot sur Rémi Gazel (elle est où la famille Ubi ?) et Phil Harrison dans la salle. Beaucoup de Tom Clancy’s, peu de surprises mais un Watch Dogs Legion qui semble solide.
Rechercher sur Factornews