Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

World of Warcraft : monopole bancaire

Marc par Marc,  email  @_Armc
 
Blizzard publiait vendredi une feuille de route 2015 pour son MMORPG. Parmi les points évoqués, le studio dit réfléchir à un système d'achat de temps de jeu contre de l'or. Une méthode déjà mise en place dans d'autres titres massivement multijoueurs : on pense notamment à Eve Online ou au récent Wildstar avec son système de C.R.E.D.D. Il serait question de proposer des tokens de temps de jeu échangeables contre de l'or. Les joueurs ayant besoin d'or achèteront ces fameux tokens contre monnaie sonnante et trébuchante, qu'ils revendront contre de l'argent virtuel aux joueurs souhaitant financer leur abonnement ainsi.

Blizzard se garde de donner un ordre de prix des tokens et le message semble être un ballon d'essai pour tester la réaction des joueurs. Cependant, on connait bien évidemment la principale raison qui pousse le studio à envisager cette solution : endiguer le flot des gold sellers. World of Warcraft est bien évidemment le terrain de jeux privilégié par ces derniers, représentant un vivier de clients potentiels colossal.

Tous ceux qui ont foulé les terres d'Azeroth ont pu d'ailleurs apprécier l'avalanche de spams, pour l'achat de devise virtuelle, sur les canaux de discussion. Il aura donc fallu pas loin d'une décennie pour que Blizzard commence à remettre en question (a minima) son système économique. Même si, évidemment, il ne s'agit pas de philanthropie envers ses abonnés, ce système peut s'avérer intéressant pour les joueurs. Le tout est de savoir s'il sera possible de financer l'intégralité de son abonnement en devise virtuelle ou seulement une partie, et surtout d'en connaitre les prix.

Si ces derniers sont faramineux, il n'y aura que les joueurs possédant un temps de jeu conséquent qui pourront en profiter. Le studio d'Irvine prendrait donc le parti de devenir son propre revendeur de piécettes, afin de tenter de couper l'herbe sous le pied aux sites de farm.
Rechercher sur Factornews