Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Wii U be there ?

CBL par CBL, d'après Touch Arcade  email  @CBL_Factor
 
La news a déjà quelques jours mais elle n'est pas banale : Nintendo ne montrera pas la Wii U à la GamesCom et a annulé tous les évènements presse liés à cette dernière. Officiellement Nintendo parle de soucis de sécurité. Ils doivent avoir peur que des koopas viennent voler les prototypes... A l'E3, l'annonce de la console a été un vrai désastre. Les gens ont pensé que la tablette-manette était une nouvelle console portable ou juste une nouvelle manette pour la Wii. Il faut dire que Nintendo avait à peine montré la console en elle-même.

Accessoirement les retours de la presse étaient plutôt mitigés. Du coup on imagine que Nintendo est en train d'ajuster le tir d'une manière ou d'une autre. On les voit mal annuler carrément la bête vu que le kit de dev a déjà été distribué et que des jeux sont en développement. En tout cas, ils n'ont plus le soutien des investisseurs.

Dès qu'il y a un pet de travers, il y a deux stratégies pour les actionnaires : celle dite du "gros rat qui pue" qui consiste à vendre très vite ce qui provoque la chute du titre et celle dite du "pitbull français" qui consiste à gueuler très fort et à demander des comptes. Masamitsu Ohki, un gestionnaire de fonds d'une société d'investissement de Tokyo, explique par exemple que "Les smartphones sont le nouveau champ de bataille pour l'industrie du jeu. Nintendo devrait essayer de s'y frayer un chemin ou de sortir quelque chose de totalement nouveau." Une autre firme d'investissement MF Global FXA Securities Ltd (sérieusement ?) appelle les actionnaires à vendre en expliquant que les patrons de Nintendo qui étaient visionnaires il y a cinq ans sont maintenant complètement dépassés. D'autres investisseurs demandent que Nintendo utilise sa réserve de cash (10 milliars de dollars) pour s'offrir des sociétés leur permettant de se faire une place dans le monde du jeu mobile.

Si ça se produit, il y a trois solutions : soit Nintendo sort des jeux sur l'App Store/l'Android Market, soit ils créent un genre de Playstation Suite, soit ils sortent leur propre smartphone/tablette. Mis à part quelques rares exceptions comme le Zelda sur CDI ou plus récemment l'appli Pokémon sur iOS, Nintendo est farouchement opposé à sortir des jeux sur le hardware des autres. Une tablette aurait un peu plus de sens surtout combinée avec la Wii U.
Rechercher sur Factornews