Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Valve ferme les vannes

CBL par CBL,  email  @CBL_Factor
 
Jusqu'à présent, n'importe quel dévelopeur Steam pouvait utiliser l'API de la plateforme pour générer des clés afin de les filer à des journalistes, des potes ou des les vendre dans un bundle par exemple. Mais l'humanité étant ce qu'elle est, les gens ont rapidement abusé de la situation de différentes manières. Voici le scénario extrême :
  1. Créer un jeu pourri dont le seul intérêt est de générer des cartes à collectionner
  2. Générer des milliers de clés et les associer à des comptes bidons gérés par des bots
  3. Transformer les cartes obtenues en gemmes et les regrouper en paquets ou générer des boosters
  4. Vendre le tout
  5. Profit !
Du coup maintenant, Valve va analyser les demandes de clés en comparant par exemple le nombre de clés demandées avec le nombre d'exemplaires vendus. Par exemple, cela n'a aucun sens de demander 500 000 clés pour un jeu vendu à 100 exemplaires ayant des critiques dégueulasses. L'initiative est louable mais comme pour les habillages de Counter-Strike le problème vient peut être de la volonté de monétiser tout et n'importe quoi y compris des putains de smileys.
Rechercher sur Factornews