Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Unreal Engine s'embarque

Mad Dog par Mad Dog,  email
 
Epic a annoncé hier travailler sur un nouveau système d'interface humain machine (IHM) pouvant être utilisé dans des systèmes embarqués. Ainsi le constructeur automobile Américain General Motors va être le tout premier à utiliser le système dans le système d'info-divertissement pour son tout nouveau Hummer éléctrique, et offrira toute une panoplie de gadgets et d'applications interactives en plus de l'affichage des informations de base de la voiture.

Et bien entendu le tout est codé avec le moteur Unreal.

D'un point de vue technique, embarqué oblige, Epic utilise une version bien particulière de l'Unreal Engine pouvant tourner sur Android, Linux et Blackberry QMX Neutrino RTOS (système d'exploitation de Blackberry conçu spécifiquement pour de l'embarqué).

D'après Epic, le problème avec les IHM est que les designers qui les imaginent ont très peu de contrôles sur leur création une fois que la balle passe dans le camp des ingénieurs : à cause des différentes contraintes techniques, encore une fois dûes à la limitation de l'embarqué (taille et résolution de l'écran, préservation de la batterie, nombre de couleurs disponibles, interactivité, etc.), ces derniers sont souvent obligés de sacrifier le côté esthétique sur l'autel de l'optimisation et de la réactivité.

Epic avance donc qu'en utilisant le moteur Unreal, les designers et les ingénieurs sont mis sur un pied d'égalité avec un outil qui permet aux deux parties de coopérer et d'itérer sur le contenu en fonction des performance et de l'estétique en quasi temps réel. Epic annonce aussi que leur système est plus performant qu'une interface d'info-divertissement classique car le contenu et les fonctionnalités non requises durant le démarrage du véhicule peuvent être chargées dans un second temps.

En plus des fonctionnalités habituelles affichées par le système d'info-divertissement de la voiture (vitesse, charge restante, connectivité bluetooth...) l'interface offre MapBox comme système de navigation (service de cartes à la demande en open source), ainsi qu'une vue à 360 degrès de l'exterieur et de différents système du véhicule. Il sera d'ailleurs possible de personnaliser la représentation de ce dernier à l'écran en téléchargeant de nouveaux contenus. Bien entendu, il sera aussi possible de télécharger de nouvelles applications.

Epic se tourne vers un futur qu'ils imaginent rempli de voitures autonomes : quand on n'a plus besoin de conduire, ça veut dire qu'on a plus de temps pour jouer à Fortnite sur l'écran de sa voiture. On espère juste que le tout est mieux codé que l'Epic Games Store.

Rechercher sur Factornews