Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Unity et UnrealEngine misent sur le web

CBL par CBL,  email  @CBL_Factor
 
L'année dernière, Epic et Mozilla annonçaient un portage de l'UnrealEngine 3 pour WebGL/HTML5. Le moteur tourne sur n'importe quel navigateur supportant ces technologies mais tournait beaucoup mieux sur Firefox grace à asm.js qui permet de faire tourner du code compilé en JavaScript à des vitesses proches du code natif. 

Depuis asm.js a encore fait des progrès et WebGL est maintenant supporté par Internet Explorer depuis la version 11. Mais surtout les deux poids lourds du marché en terme de moteur 3D viennent d'annoncer qu'ils soutenaient WebGL. L'UnrealEngine 4 tout d'abord tournera aussi sous WebGL et continuera de profiter des optimisations d'asm.js. Il faut savoir que pour la quatrième version de leur moteur, Epic a abandonné l'Unreal Script. On code maintenant directement en C++. Du coup c'est encore plus simple pour compiler en JavaScript avec Emscripten et il n'y a plus de perte de perf' due à l'utilisation d'un interpréteur de script.

Unity vient d'annoncer sa cinquième version. Unity 5 va proposer un moteur 64 bits, un nouveau système de gestion de l'audio, un nouveau système d'éclairage, une nouvelle API (Unity Cloud) pour afficher des pubs et surtout la possibilité d'exporter son projet pour le web. Là encore, Unity tirera partie d'asm.js. On espère qu'à terme cela poussera Google et Microsoft à adopter également asm.js.

Le but de tout cela est de faire tourner des jeux 2D et 3D dans un navigateur sans plug-in et avec accélération graphique. En combinant tout cela aux autres nouvelles technologies offertes par le HTML5 comme WebRTC ou webSocket, on peut faire des MMO complets.

Rechercher sur Factornews