Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Ubisoft, en bonne forme, continue de se faire bouffer

Niko par Niko,  email  @nik0tine  
 
Bolloré continue gentiment de grignoter du Ubisoft au petit-déjeuner : Vivendi s'est désormais goinfré 22,63% du capital (contre 20,10% le mois dernier), ce qui le rapproche petit à petit du seuil de déclenchement automatique d'une OPA, à 30%.

Pour se protéger, l'éditeur a besoin d'être valorisé aussi haut que possible, et cela tombe bien, les revenus du dernier trimestre sont particulièrement élevés grâce aux bonnes performances de The Division et Rainbow Six: Siege, ce qui permet à Ubi d'engranger 139 millions d'euros de CA, soit une hausse de 44% par rapport à la même période l'année dernière. Le point marquant, c'est que les ventes en démat représentent désormais 75% du chiffre de l'éditeur, qui se réjouit par ailleurs que les joueurs achètent de plus en plus de season pass sur lesquels il fait un bon bénéfice.

Histoire d'entretenir la hype chez les investisseurs, Yvounet a profité de l'annonce des résultats pour envoyer du rêve : Ubisoft développe un jeu en réalité augmentée pour surfer sur la vague Pokemon Go ; il pense que Watch Dogs 2 a le potentiel d'être un best seller historique en se basant sur le nombre de vues du trailer sur Youtube, et n'hésite pas à dire que Ghost Recon Wildlands est "une révolution pour l'industrie". 
Rechercher sur Factornews