Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

THQ : le point sur les licences

Nicaulas par Nicaulas,  email  @nicaulasfactor
 
Vous le savez, THQ s'est déclaré en faillite sous le régime du Chapter 11. Or, une telle déclaration impose une déclaration publique en tant que débiteurs, comprenant notamment la liste de tous ses actifs. Y compris ses projets en cours et l'estimation des ventes futures. Dans ce copieux mais très informatif document de 62 pages, on en apprend donc un peu plus sur les jeux en cours de développement.

  • Saints Row 4 est en développement, avec des prévisions de ventes à 5 millions d'unités. Ce qui est assez cohérent avec les ventes de Saints Row : The Third, qui étaient de 5,5 millions avant le Humble Bundle. Sortie prévue en 2014, à en croire le calendrier des budgets de développement.

  • Company of Heroes 2, la suite du RTS qu'on oublie un peu mais qui s'est tout de même vendu à 4 millions d'exemplaires avec le temps, sortira en mars 2013, avec des ventes prévues à 2 millions d'exemplaires.

  • Les ventes d'Homefront avaient surpris, et elles s'expliquaient en partie par sa sortie à une date où le jeu n'était pas en concurrence frontale avec un Call of Duty ou un Medal of Honor. Développé par Crytek UK, Homefront 2 a donc des prévisions de ventes (un peu trop) optimistes à 4 millions d'unités. Notons que le tableau des prévisions budgétaires de développement semblent confirmer une sortie en 2014.

  • Malgré d'évidentes qualités, Metro 2033 avait eu des ventes plutôt poussives. Conséquence, Metro : Last Light, qui sort bien le 1er mars prochain, n'a des prévisions de ventes que d'1,8 millions.

  • South Park : le bâton de la vérité (qui est dénommé "South Park RPG" dans le document), développé par Obsidian, semble bien prévu pour 2013. Et c'est l'un des projets en lequel croit le plus chez THQ, avec des ventes espérées de plus de 3 millions.

  • Dans les chiffres qui fâchent, les prévisions de ventes de 1666, le projet de Patrice Désilets chez THQ Montreal, nous semblent bien optimistes pour une nouvelle licence (4 millions). Surtout pour un jeu dont on sait peu de choses (si ce n'est une supposition sur la date, 1666 correspondant au grand incendie de Londres), et dont les budgets de développement semblent indiquer une sortie lointaine, en 2015 voire 2016. C'est pourtant le jeu sur lequel THQ s'attend à réaliser la plus grosse marge nette (72 millions de dollars) !

  • Mêmes estimations et même constat pour Evolve, développé par Turtle Rock, même si la sortie semble plus proche de nous, dans le courant de l'année 2014. Les prévisions de marge nette, moins importantes que celles de 1666 pour des ventes équivalentes, sont dues aux tax breaks québecois dont ne bénéficie pas Turtle Rock, basé aux USA (merci channie).

  • Développé par Relic, Atlas n'a pas de prévision de ventes, mais des prévisions de chiffre d'affaires et de marge nette. Puisqu'on ne dispose pas de la répartition des budgets de développement, un certain flou artistique entoure le projet, a priori prévu pour 2014.

  • Enfin, on a très peu d'infos sur Crawler, développé par Vigil. Un Darksiders 3 ? Sans Joe Madureira et vu les ventes du 2, ça semble peu probable.


Que va-t-il arriver à toutes ces licences? Pour l'instant, THQ continue à fonctionner normalement, et les projets sont donc toujours sur les rails. L'offre de Clearlake Capital est valable non seulement pour la "structure" THQ (l'édition et les quatre studios de développement), mais aussi pour les licences, et donc les projets en cours. Si aucun concurrent ne pointe le bout de son nez, on peut tabler sur un statu quo à moyen terme.

La question se posera si une offre supérieure est faite. Il est tout à fait possible qu'un quelconque fond d'investissement rachète le tout, le découpe, et le revende par petits bouts pour en tirer des bénéfices.

La principale conclusion à retenir de ce document, si on écarte des données très techniques sur l'endettement et le patrimoine de l'entreprise, c'est que THQ fait preuve d'un solide optimisme en ce qui concerne son avenir à moyen terme, avec notamment des prévisions de ventes totales multipliées par 6 entre 2013 et 2016. Ça ressemble plus à un souhait ou à une tentative d'appâter le chaland.

Si le coeur vous en dit (et si vous avez du temps devant vous), vous pouvez vous documenter ici, ici, ici et surtout ici
Rechercher sur Factornews