Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

The Witness, témoin que rien

Nicaulas par Nicaulas,  email  @nicaulasfactor
 
En ce qui concerne des features attendues au tournant, comme les cloudsaves, les screenshots ou une ou deux fonctions liées à vos amis, l'Epic Games Store a pris un retard notable. En revanche, la publication de jeux gratuits garde le rythme et renouvelle son offre tous les 14 jours. Et comme il s'agit dans l'ensemble d'excellents titres, ça commence à faire une belle petite ludothèque. Depuis aujourd'hui et jusqu'au 18 avril, vous pouvez récupérer The Witness pour pas un rond. 

Le deuxième jeu de Jonathan Blow est sorti il y a tout juste trois ans, et si vous ne l'avez jamais fait on vous le conseille évidemment. Au delà de ses puzzles hypnotiques, il s'agit aussi d'une fort jolie balade dans des décors particulièrement soignés. Je vous cite la conclusion de mon test de l'époque
The Witness est susceptible d’intéresser pas mal de monde, des fans de puzzles aux hyper-cérébraux qui décodaient la fin de Braid, des adeptes de balades contemplatives façon Dear Esther aux tatillons souhaitant platiner un contenu dense. Certains trouveront son prix costaud mais avec une durée de vie oscillant autour des 50 heures, la promenade reste abordable, d’autant plus qu’il est difficile de reprocher quoi que ce soit au jeu en lui-même quand on fait partie du public ciblé. Notons tout de même qu’outre les joueurs peu intéressés par la réflexion (ça n’est pas un reproche), le jeu risque de laisser sur le bord de la route les équilibriosensibles (malgré son FOV réglable), ainsi que les malentendants et les daltoniens qui devront se tourner vers une soluce pour certaines énigmes.
Rechercher sur Factornews