Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

The Legend of Zelda : Breath of the Wild se dévoile enfin !

Frostis Advance par Frostis Advance,  email  @FrostisAdvance  
 
Attendu depuis déjà plus de deux ans après sa première apparition, le prochain Zelda vient de définitivement sortir de l’ombre via un Nintendo Treehouse animé par Eiji Aonuma. Portant le nom de The Legend of Zelda : Breath of the Wild, cet épisode attendu en mars 2017 sur Wii U et NX, casse littéralement les codes de la série. Et il le fallait, puisqu’après 30 ans de vie, il faut bien avouer que la série commençait à s’essouffler un petit peu. 

Sans entrer totalement dans les détails d’une preview qui sera produite par nos deux reporters sur place (c’est toujours mieux d’avoir le pad en main), cette démo et la nouvelle bande annonce dévoilent de nombreux nouveaux aspects dans cet épisode, s’orientant vers du RPG, de la survie dans la nature et pas mal de crafting.

Dans les grandes lignes, Link (qui sera uniquement un garçon) se réveille dans une salle assez intrigante se nommant Shrine of Resurrection (ou Sanctuaire de la Résurrection), dormant dans une sorte de caisson de cryogénisation. La voix qui réveille Link lui rappelle qu'il a su apporter la lumière en Hyrule, et qu'il est temps de se remettre au boulot.

Une fois sorti de cette salle, on y découvre ce qui semble être Hyrule des centaines d’années plus tard, qui est maintenant un immense monde ouvert avec ici et là des temples connus de la série, comme le Temple du Temps, mais totalement dévastés et abandonnés. Pas plus de précisions sur l’histoire, on s’arrête là. On a juste appris que ce monde est vraiment très vaste, et que plus de cent sanctuaires sont disséminés sur le territoire, offrant autant d’énigmes.

Le gameplay a radicalement évolué ! Link peut désormais grimper à n’importe quelle paroi, mais aussi dans les arbres, ceci étant limité par une jauge de stamina. Link devra jouer les explorateurs pour trouver divers objets, comme des champignons pour remonter sa vie, des branches, couper du bois, etc. L’aspect crafting est réellement présent. De nombreux ennemis vivent maintenant en tribus dans ce monde et Link peut donc les combattre afin de s’emparer de leurs armes, qui ont une durée de vie limitée (certainement les armes de base). 

Pour se déplacer, Link pourra donc grimper dans les hauteurs, pour ensuite partir en planant, mais aussi dompter un cheval, ou encore utiliser son bouclier pour en faire une luge afin de descendre plus rapidement une montagne. D’ailleurs, les divers lieux auront des températures différentes, de ce fait, Link devra s’équiper en conséquence. A ce niveau, Nintendo officialise le fait qu’une météo dynamique est présente. Une énorme pluie pourra éteindre un feu, tandis que la foudre pourrait s’abattre sur une épée un peu trop métallique… 
Nintendo n’oublie pas les amiibos, qui seront donc compatibles NX et mettra en vente trois nouvelles figurines : 
  • Link avec un arc (Archer)
  • Link à cheval (Rider)
  • Un « Guardian », qui sera le tout premier amiibo disposant de parties flexibles
Quant à l’amiibo Link Loup présent pour Twilight Princess HD, il sera clairement dispensable. Concrètement, Link loup attaquera les ennemis de manière indépendante et nous aidera à chasser plus facilement. Quant à la sauvegarde de The Legend of Zelda: Twilight Princess HD intégrée dans cet amiibo, elle servira uniquement à définir le nombre de cœur de notre compagnon. 

Enfin, il semble que Nintendo ait intégré un paquet de clins d’oeils aux autres épisodes, avec par exemple la présence des Korogus de The Legend of Zelda : Wind Waker, mais aussi un personnage ressemblant étrangement au Roi d'Hyrule, ou alors juste un autre clin d'oeil au premier Zelda avec un vieil homme. 



Rechercher sur Factornews