Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

StarFox Zero : un doute plane

Frostis Advance par Frostis Advance,  email  @FrostisAdvance  
 
Après une annonce l'an passé à l'E3 mais sans aucun détail, la bande du renard Fox McCloud est restée tapie dans l'ombre jusqu'à hier soir, lors du Nintendo Digital Event. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le titre est assez surprenant. Changeant de nom pour s'appeler maintenant StarFox Zero et pour signaler qu'il s'agit bien d'une nouvelle aventure, il est aussi co-développé avec l'aide de PlatinumGames, qui est décidément partout. Bref, une excellente nouvelle et encore un bon partenaire dans les rangs de Nintendo

Mais un problème arrive dès les premières images du jeu : c'est relativement lisse et propre, mais pas vraiment beau. Pour reprendre les dires de Shigeru Miyamoto, qui chapeaute le tout, le projet se présente comme un épisode reprenant en grande partie l'univers de StarFox 64 (Lylat Wars chez nous) et l'on retrouve la planète Corneria que l'on a déjà visitée sur Nintendo 64. Le souci, c'est que l'esthétique a aussi été repris, laissant la Wii U afficher des textures pauvres, avec des aplats verts en guise d'herbe, aucun effet de vitesse sur notre Arwing, des combats spatiaux sans petites étoiles ni débris flottants, et il vaut mieux ne pas parler des explosions. Il est loin le temps de Star Wars Rogue Squadron et StarFox Assault sur GameCube ! Enfin, notons que d'après PlatinumGames, le jeu est une complexité graphique, puisqu'ils tentent de faire tourner le tout à 60 fps, que ce soit sur l'écran de la TV et du Gamepad.

La pilule graphique passée, on peut se concentrer sur l'important chez Nintendo : le gameplay. Sur ce point, la bande à Shigy ne s'est pas trompée, apportant un tas de nouveautés très intéressantes, à commencer par un pilotage asymétrique. L'écran de TV offre une vue à la troisième personne, comme dans les anciens StarFox. Par contre, l'écran du GamePad nous place directement dans le cockpit, et surtout, nous permet de tirer plus facilement sur les ennemis avec l'aide du gyroscope. Vous l'aurez compris : la visée est dissociée des mouvements du véhicule. Le pilotage du vaisseau se fait donc avec les deux sticks analogiques. Pour l'Arwing, le stick gauche sert à la direction (mouvements verticaux et horizontaux), tandis que celui de droite permet d'utiliser les aérofreins, le boost et les propulseurs latéraux pour faire des beaux barrel rolls. Et si vous êtes un malade de la voltige, les loopings et demi-tours se font via une combinaison, ou leurs raccourcis sur X et B. 

L'aventure spatiale se déroulera aussi au sol, puisque l'Arwing pourra se transformer instantanément en Walker bipède, tout droit sorti de StarFox 2, qui était prévu sur Super Nintendo mais qui n'est malheureusement jamais arrivé. Le Walker permettra de trouver des passages secrets, bonus, ou d'infiltrer l'ennemi directement dans sa base. 

Il y aura aussi la possibilité de contrôler deux véhicules : le tank Landmaster et le GyroWind. Pour le premier, les habitués de la série le connaissent bien, cela augure de bonnes phases bourines. Par contre pour le second, nous avons affaire à une sorte de drone très lent, mais dispoe d'un petit robot ressemblant à R.O.B, pouvant aller au sol et s'appelant Direct-i. Une fois au sol, nous aurons la vision du Direct-i via l'écran du Gamepad.

Que dire de plus ? Pas grand-chose malheureusement, à part peut-être parler des deux personnes à la tête du projet. Du côté de Nintendo, c'est Yugo Hayashi qui réalise ce StarFox. On le connait surtout pour des postes sur The Legend of Zelda : Twilight Princess, Mario Kart Wii, Wii Fit Plus et U, mais aussi Project Gard, l'un des deux prototypes présentés l'année dernière mais absent de cet E3. Il est épaulé par Yusuke Hashimoto, qui s'est occupé de Bayonetta et sa suite sur Wii U, et dont le CV mentionne tout de même Resident Evil 3, Devil May Cry, Resident Evil 4, Resident Evil Rebirth et God Hand à différents postes. Bizarrement, Hideki Kamiya n'est absolument pas présent. 

StarFox Zero est prévu pour une sortie mondiale à la fin de cette année. Et voici la bande annonce en vidéo, mais aussi un Nintendo Treehouse Live @ E3 2015, permettant de mieux comprendre le gameplay et surtout d'en voir un peu plus.

Rechercher sur Factornews