Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Square, le déclin de l'expérimentation américaine

Nicaulas par Nicaulas,  email  @nicaulasfactor
 
Selon Polygon, Mike Fischer, président de la branche américaine de Square Enix depuis 2010 (et ancien de Microsoft, Sega et Namco), va se barrer d'ici la fin du mois... pour devenir vice-président de la section musiques et vidéo d'Amazon Japan. Officiellement, la séparation se ferait d'un accord commun, et en bons termes.

Officieusement, difficile de ne pas faire le rapprochement avec la restructuration du groupe, qui a par ailleurs pointé du doigt à plusieurs reprises le marché occidental pour expliquer ses difficultés financières. Depuis son arrivée, Fischer avait mis en place une stratégie basée sur des titres moins mastoc et plus originaux que les productions de Square Japan et surtout Square Europe. D'autant plus que le plus gros studio nord-américain, Eidos Montreal, est géré par Square Europe.

Plutôt que de dépenser de l'argent dans des équipes de développement internes, Fischer avait choisi de jouer le rôle de business angel, en créant une structure pour offrir à des petits studios et des créateurs indépendants le soutien financier, technique et logistique nécessaire pour mener à bien leurs projets, souvent sur plate-formes mobiles. La principale réalisation issue de ce système restant Quantum Conundrum, de Kim Swift. Un business model rarement utilisé à si grande échelle dans l'industrie du jeu vidéo, mais dont l'avenir semble désormais compromis, après seulement 3 ans d'existence.
Rechercher sur Factornews