Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Square Enix en soldes et ouvert à tous

CBL par CBL,  email  @CBL_Factor
 
Que faire quand on a des franchises de jeu suffisamment populaires pour avoir une base de fans mais pas assez pour rentabiliser le développement d'un nouvel opus ? C'est simple : les filer aux indies et les laisser faire le boulot. C'est une idée intéressante que Square Enix lance via sa plateforme Collective. Les trois premières IPs sont Gex, Fear Effect et Anachronox.

Les dev peuvent déposer des projets de jeux utilisant ces IPs sans restriction pour le genre. Si vous voulez faire de Gex une dating sim, c'est possible. Comme pour les autres jeux Collective, les internautes choisiront le ou les projets les plus intéressants qui seront après financés par crowdfunding puis distribués par Square Enix. L'éditeur empochera 5% des dons puis 20% des ventes.

On n'est pas trop fan de l'aspect communautaire/crowdfunding mais l'idée de prêter aux indies des licences dormantes est excellente. Des éditeurs comme EA ont trois tonnes de licences de ce type et on adorerait les voir revivre plutôt que de pourrir dans un carton ou de devenir des free to play daubés du cul. Cela éviterait aussi aux indies de devoir passer par des "suites spirituelles" (Satellite Reign, Road RedemptionShroud of the Avatar, Grim Dawn, TormentPlanetary annihilation, Underworld Ascendant...) pour faire des versions modernes des jeux qu'ils ont créés quand ils faisaient partie d'un gros studio.

Au passage, il y a toutes les dernières productions occidentales de Square Enix dans le nouveau Humble Bundle : Sleeping Dogs, Supreme Commander 2, Deus Ex Human Revolution, Hitman Absolution, Tomb Raider, Murdered Souls Suspect, Thief et Hitman GO.
Rechercher sur Factornews