Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Spyro revient, mais sans Fantasio

Frostis Advance par Frostis Advance,  email  @FrostisAdvance  
 
Après l’énorme carton de Crash Bandicoot N.Sane Trilogy sorti en juin 2017 sur PS4, qui trône à environ 2,5 millions de ventes, il était clair que le vent de la nostalgie n’allait pas s’arrêter là. Alors chez Activision, les grands esprits sont repartis à la cave pour dénicher les vieilles licences qui peuvent être remasterisées à moindres frais, et hop, ils ont trouvé Spyro ! Un jeune dragon un peu abandonné depuis la fin de l’ère PlayStation, et qui avait tenté un retour en 2008 dans Skylanders: Spyro's Adventure. Mais il s’est très vite retrouvé une nouvelle fois au placard (pourtant, il avait une belle figurine... non ?).

La rumeur étant bien présente depuis quelques mois, Activision dévoile enfin Spyro : Reignited Trilogy, que les nostalgiques nés en 90, vont forcément acheter day one. Cette compilation regroupera les trois premiers épisodes de Spyro sur PlayStation, à savoir Spyro the Dragon (1998), Spyro 2 : Gateway to Glimmer (1999) et Spyro : Year of the Dragon (2000). Oui à l’époque, on faisait 3 jeux de plateforme en 3 ans. Quant à la date, il ne faudra pas attendre longtemps, puisque cette compilation sortira dès le 21 septembre sur PS4 et Xbox One, pour 39,99€. Et comme on peut le voir, la Switch et le PC ne sont pas cités, même si une sortie est évidemment plus que probable.

Au rayon des nouveautés, on pourra noter que l’écart graphique est pour le coup bien plus important qu’un simple lifting HD, ce qui est franchement appréciable. Par contre, le studio Toys for Bob (qui s’occupe aussi du portage de Crash Bandicoot N.Sane Trilogy sur Switch) n’a semble-t-il pas prévu de toucher aux aventures originales. Quelques détails ici et là ont été modifié, mais les fans ne seront clairement pas perdus, puisque tout est à l’identique des jeux de l’époque. On nous assure aussi que la bande son de Stewart Copeland (le batteur du groupe The Police) sera elle aussi présente, mais totalement remastérisée. Tout comme Tom Kenny, la voix de Spyro dans les 2 premiers épisodes, qui fera son retour derrière le micro.

Néanmoins, n’oublions pas une chose : à l’époque, donc en 1998, Spyro était considéré comme un bon jeu sur PlayStation, mais aussi comme un sous Super Mario 64, sorti 2 ans auparavant.



Rechercher sur Factornews