Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Séance de rattrapage : Unepic

Skizomeuh par Skizomeuh,  email  @Skizomeuh
 
On n'en avait pas parlé à sa sortie en décembre dernier, pourtant les quelques heures passées sur Unepic incitent à braquer quelques projecteurs sur lui. Fruit de deux ans de travail d'un seul homme, le jeu hispanique se place à la croisée des chemins entre metroidvaniaet RPG, le tout avec pas mal d'humour et de clins d'oeil à ses références.

Vous êtes Daniel, un type lambda qui se retrouve transporté on ne sait comment dans un château lugubre alors qu'il était en plein jeu de rôle papier avec ses potes. Rapidement flanqué d'une sorte de démon contraint de l'aider mais bien décidé à le conduire à sa perte, vous allez devoir explorer ce drôle d'endroit.

Évolution du perso, stats, inventaire, plein de loot, des dizaines de sorts et d'effets agrémenteront la partie RPG du soft. L'exploration, la partie plateforme, le château en forme de hub, les pièges, les boss, les marchants situés dans des lieux improbables ne manqueront pas de rappeler Castlevania. Le tout donne un jeu vraiment agréable à jouer.

Graphiquement, Unepic présente une belle 2D très fine et joliment animée et éclairée. On regrettera toutefois qu'elle ne s'étale pas sur toute la surface de l'écran en fullscreen. La découverte de chaque salle donne un petit aspect "cases de BD" assez séduisant. Le jeu a le mérite d'être intégralement traduit en français. Essayez la démo disponible chez Desura ou le site du développeur.

Rechercher sur Factornews