Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Saut quantique pour Mount & Blade II: Bannerlord

Valanthyr par Valanthyr,  email
 
Mount & Blade: Warband est un jeu déjà tellement riche et ouvert que quand TaleWorlds a annoncé il y a maintenant trois ans sa suite directe, Mount & Blade II: Bannerlord, il est probable qu'une simple refonte graphique aurait amplement contenté la plupart des amoureux du titre. On aurait dit dans le test que c'était du more of the same, mais pour une fois tout le monde aurait été content.

Sauf que ça n'avait pas l'air d'être au programme des développeurs Turcs, qui ont profité de la Gamescom pour nous présenter la nouvelle mouture tant attendue. Commençons tout de suite par régler le sort du moteur graphique, qui hisse enfin la licence au niveau de la concurrence. On peut notamment voir le cycle des saisons en action, qui ne sera pas qu'une facétie graphique puisque mener bataille en hiver aura entre autres un effet sur le moral des troupes et la quantité de nourriture nécessaire.

On nous présente également la refonte des armes de siège, qui permettra de varier les approches, ce qui compliquera d'autant notre tâche quand on devra défendre notre fief, l'IA bénéficiant elle aussi de cet arsenal avancé. Il faudra évidemment préalablement les construire et on pourra décider librement de l'endroit où on placera telle ou telle arme sur le champ de bataille.

Gestion du fief et économie ont également été repensés, avec des choix à faire pour la production des villages et même la possibilité d'ériger un château. L'IA fera sa petite cuisine elle aussi et ses orientations seront directement liées aux préoccupations économiques du moment : si un seigneur vient de perdre un village doté d'une mine de sel, il décidera peut-être d'en construire une autre ailleurs... qui pourra attiser la convoitise d'un voisin belliqueux. Côté diplomatie, on note l'apparition d'un système basé sur les jeux sur table, chacune des six cultures ayant le sien.

Pour ce qui est des combats, l'IA a là aussi été améliorée et s'adaptera mieux au terrain, lui-même plus varié qu'avant et offrant plus de possibilités tactiques. L'armement a également été enrichi, avec un système de crafting particulièrement avancé qui permettra de forger des armes adaptées à son style de jeu.

L'interface de Warband était souvent assez lourde à utiliser et elle a été repensée, notamment pour ce qui est de l'équipement et des possessions. Enfin, la dernière nouveauté présentée est le système d'enregistrement des combats, en mode solo ou multijoueurs, et tout l'attirail d'édition vidéo qui va avec : définition du chemin de la caméra, changement du FOV, de l'éclairage, ralentis, etc.

Mount & Blade II: Bannerlord n'a pas encore de date de sortie.

Rechercher sur Factornews