Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Rare et Microsoft sont dans un bateau

Frostis Advance par Frostis Advance,  email  @FrostisAdvance  
 
Disponible depuis 48h, Sea of Thieves essuie de nombreux problèmes techniques au niveau de la charge des serveurs, que ce soit pour les marins d'eau douce sur Xbox One ou les pirates sur Windows 10. Le pire, c'est que Rare semble totalement submergé, alors que normalement, l'hébergement des parties se fait sur Azure, le Cloud de Microsoft. Un sérieux problème que Rare prend à bras-le-corps, en coupant en premier pas mal de services, histoire de gérer le million de joueurs connectés sur ces deux premiers jours. 

Totalement transparent, Joe Neate (producteur exécutif), explique que ces soucis sont la priorité numéro 1 du studio, avant de passer à autre chose avec les ajouts déjà annoncés. C'est tellement un problème que les britaniques ont même posté un long billet sur leur site, ainsi qu'une explication vidéo. On y apprend pas mal de choses intéressantes, avec notamment des problèmes sur certaines plages horaires, les succès, l'or remporté en jeu, etc. C'est à se demander si les multiples campagnes de bêta privées et ouvertes, ont servi à autre chose qu'à une simple campagne de pub.

En tous cas, cela reste un succès pour Microsoft qui se frotte les mains avec l'abonnement Xbox Game Pass, qui propose Sea of Thieves. D'ailleurs, les 2 premières semaines sont gratuites.

Rechercher sur Factornews