Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Randy Pitchfraude

CBL par CBL,  email  @CBL_Factor
 
Borderlands 3 est donc une exclusivité Epic Games Store pendant six mois. Forcément, les fans du jeu ne sont pas contents vu que l'intégralité de la communauté Borderlands PC est sur Steam. Du coup les fans en question ont posté trois tonnes d'avis négatifs sur les pages de Borderlands 1 et 2.

En réponse, Scott Velasquez ("Online & Social Product Owner'" sur Borderlands 3) a balancé sur Twitter que c'était honteux de la part de Valve d'autoriser cela. Randy Pitchford (patron de Gearbox) a surrenchéri en expliquant qu'il était heureux de la décision de 2K [de publier le jeu sur l'EGS]. Le problème est que dans cette histoire, les vrais trolls, ce sont eux.

Si vous allez sur les pages Steam des jeux en question, vous noterez que les revues négatives ne sont pas prises en compte dans la note car justement Valve a implémenté un système pour bloquer le "review bombing". On pourrait aussi noter que c'est Gearbox qui n'avait aucun problème avec Steam quand ils ont vendu plus de 10 millions de Borderlands 2 sur la plateforme sans compter la tétrachiée de DLCs. Enfin il serait bon de rappeler à Randy que Gearbox existe grâce à Valve : le studio a débuté en créant des addons et des portages d'Half-Life.
Rechercher sur Factornews