Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Quatre daubes de plus au cinéma

CBL par CBL,  email  @CBL_Factor
 
Confession du jour : je suis allé voir Pokémon Detective Pikachu le jour de sa sortie et j'ai été très agréablement surpris. C'est de loin la meilleure adaptation d'un jeu vidéo existante. Comme le film a cartonné au box-office, Hollywood signe les adaptations de jv à tour de bras. Les quatre dont on va parler aujourd'hui ont un point commun : Greg Russo est le scénariste. A noter qu'il bosse aussi sur le film Saints Row.

Les deux premières sont des adaptations-reboot vu qu'il s'agit d'un reboot de Resident Evil et d'un reboot de Mortal Kombat. Pour Mortal Kombat, c'est New Line Cinema (Le Seigneur Des Anneaux) qui produit ce qui est logique vu que c'est une branche de Warner Bros, le détenteur des droits de MK. Ce reboot de Mortal Kombat sera classé R aux US ce qui signifie que le studio va pouvoir s'en donner à coeur joie en matière de violence et contiendra les fatalités. C'est le premier long métrage du réalisateur Simon McQuoid qui est un habitué des pubs à gros budget. Au niveau casting, on sait juste que Joe Taslim (qu'on a découvert dans The Raid: Redemption) jouera Sub-Zero.

Pour le reboot de Resident Evil, ce sera toujours une production Constantin Film et une distribution Screen Gems (Sony). On ne sait pas grand chose mis à part que Johannes Roberts (un habitué de films d'horreur à petit budget) sera le réalisateur. Saviez-vous qu'il y a déjà eu six films Resident Evil mettant tous en scène Milla Jovovich ? Pour un type comme moi qui s'est arrêté au premier, est-ce que les autres sont vaguement regardables?

Dans ses cartons, Greg Russo a aussi un vague projet d'adaptation de F.E.A.R. C'est aussi une production Warner vu que le studio détient les droits du jeu. Le film sera porté à l'ecran sous la bannière Machinima (qui a déjà adapté des jvs comme Street Fighter ou Halo 4 sous forme de séries à petit budget). Là où les choses deviennent bizarres c'est que Machinima n'existe plus et que sa maison-mère Otter Media a supprimé toutes les vidéos de sa chaine Youtube (ou les a passées en privé).

Enfin le dernier projet de Greg Russo est une adaptation de Space Invaders là encore produite par Warner via New Line Cinema. Attendez-vous à une invasion extra-terrestre bourrée d'explosions et d'effets spéciaux. Et si vous vous dites "Mais il n'y a AUCUN scénario dans Space Invaders!", rappelez-vous qu'Hollywood a réussi à adapter Cluedo, la bataille navale, une attraction de Disneyland, des putains de smileys et Angry Birds.

En faisant des recherches pour cette news, je me suis surtout rendu compte à quel point un AT&T est devenu un mégaconglomérat tentaculaire après avoir racheté Warner. Ils ont à la fois les tuyaux et le contenu. AT&T possède:
-Warner Bros Studios
-HBO
-DC Entertainment (y compris Vertigo)
-Otter Media (Crunchyroll, Fullscreen - un des réseau multi-chaines les plus puissants sur Youtube,...)
-CNN
-Warner Bros. Interactive Entertainment (Avalanche, NetherRealm, Rocksteady, Traveller's Tales, Monolith...)
-Cartoon Network,
-Adult Swim
-Boomerang
Et je n'en liste même pas le dizième. Ils ont aussi des chaines moins connues en France comme TNT, TBS, The CW (Arrow, The Flash,...), Cinemax, des chaines de sport... Du coup ils veulent lancer un concurrent de Netflix appelé HBO Max qui devrait regrouper le tout et comporter quelques nouvelles séries exclusives. Au fond c'est quand même sacrément triste : AT&T/Warner doit maintenant disposer du plus gros catalogue de propriétés intellectuelles au monde et tout ce qu'ils trouvent à faire est un reboot de Resident Evil. Ceci étant dit, ils ont quasiment donné carte blanche à Dennis Villeneuve (Sicario, Blade Runner 2049...) pour son adaptation de Dune donc on leur pardonne.
Rechercher sur Factornews