Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Quantic Dreams: Hollywood Freaks

Niko par Niko,  email  @nik0tine  
 
Quantic Dream a une conception cinématographique à l'extrême du jeu vidéo : pour le studio parisien, l'objectif semble être de retranscrire au plus près les émotions humaines, dans l'espoir de toucher celles du joueurs. Dernièrement, ça a donné Fahrenheit : du cinoche de série Z avec des boutons jaune/vert/bleu en surimpression.

L'interview de Guillaume de Fondaumière sur GI.biz va dans ce sens: le co-fondateur du studio ne pipe mot sur le gameplay d'Heavy Rain (un détail dont on ne connait toujours rien au passage), préférant causer people :
Nous avons rencontré Leonardo Di Caprio en 2004 pour essayer de le convaincre de figurer dans un de nos futurs jeux - à l'époque, nous n'avions que Fahrenheit à lui montrer. Il a beaucoup aimé, mais nous a poliment expliqué que la technologie était alors insuffisante pour retranscrire son jeu d'acteur.
Aujourd'hui, c'est différent. Nous sommes en contact avec des acteurs de première classe (ce qui n'est pas très gentil pour DiCaprio, NDLR). Ces acteurs d'Hollywood nous posent des question sur l'histoire et le scénario, maintenant que nous ayons réglé la question technique.
Et si la technique en question se trouve au fond de la vallée étrange, on peut toujours leur suggérer Richard Burgi. Ca leur fera des économies en mocap faciale.
Rechercher sur Factornews