Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

PSP Go away

CBL par CBL, d'après Edge  email  @CBL_Factor
 
Personne ne comprend vraiment ce que veut faire Sony avec la PSP Go. Même au Royaume-Uni, un pays où Sony cartonne habituellement, les consommateurs ne se pressent pas au portillon. Le dirigeant de la chaîne de magasins de jv Chips explique qu'il n'a aucune précommande et qu'il ne sait pas s'il achètera des stocks de la console. Même son de cloche chez Grainger Games. Les magasins ne sont en plus pas très motivés pour mettre la console en avant : ils ne touchent qu'une marge ridicule sur le hardware et ne toucheront pas un centime sur le software vu que les possesseurs de PSP Go n'achèteront pas d'UMD (et que ces derniers finiront par disparaitre).

A vrai dire, on a l'impression que même chez Sony on n'y croit pas beaucoup plus. Le constructeur réfléchirait déjà à la suite des évènements, à savoir un téléphone permettant de jouer aux jeux PSP. Une équipe de développement dédiée à la création de ce nouveau terminal aurait être formée en juillet denier. Ca irait dans le même sens que la création d'une sorte d'App Store. En attendant, Sony va lancer le Satio, un téléphone ultra high tech (flash au Xenon, apn de 12.1 megapixels,...) qui tourne sous Symbian et qui fera tourner les jeux Playstation.

Du côté des éditeurs, on ne se pose pas trop la question de savoir si la PSP Go marchera ou pas et on blinde le PS Store de jeux sortis auparavant sur UMD. De toute façon ça ne leur coûte pas grand chose et les UMD ne se vendent plus. Ainsi TMNT, Driver 76, Chessmaster : The art of Learning, Brothers In Arms D-Day ont récemment rejoint les autres sur le PS Store américain.
Rechercher sur Factornews