Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Preview F-Zero GX

CaptainCaverne par CaptainCaverne,  email
 
Du 4 au 6 juillet se tenait la 5ème édition du festival Japan Expo, dédié principalement à la japanimation, au manga, et à la culture japonaise en général.

On retrouvait également des acteurs du jeu vidéo, on citera la Xbox League, tout plein de tournois dédiés à la baston et surtout un espace Nintendo regroupant dans un coin une vingtaine de bornes où le public pouvait essayer librement les futurs titres de la marque tels que Auto Modellista, Viewtiful Joe, Pokemon Rubis & Saphir, Naruto, Mario Kart Double Dash et, ET, F-Zero GX.

C'est sur ce dernier qu'en tant qu'humble serviteur, j'ai passé un peu de temps : Factornews, à fond dans la preview, mais pas trop.

La version beta présentée semblait néanmoins bien avancée. A moins d'un mois de la sortie du jeu, rien d'étonnant...
Comme on s'en doutait, le jeu suit en droite ligne la version N64 (de loin la meilleure en terme de fun) : 30 concurrents débloquables, vitesse époustouflante, attaque tornade, booster utilisable tant que de l'énergie est disponible... les habitués de F-Zero X retrouveront très vite leur marque. Visuellement, la NGC nous fait profiter à la fois d'une qualité graphique exceptionnelle (mais avec de l'aliasing, reste à juger précisément de l'impact globale) ainsi que d'une vitesse et d'une fluidité d'animation à faire pleurer n'importe quel jeu de courses existant... Enchaîner accélération & turbos vous fera grimper à plus de 2000 km/h et maitriser son engin devient alors du grand art !

Les circuits sont extremement variés dans leur ambiance et leur difficulté (notée de 1 a 5 étoiles). On retrouvera des boucles où l'on passera son temps à utiliser des zones d'accélération ainsi que des parcours nettement plus techniques où la moindre erreur vous fera très vite chuter dans le classement, les concurrents étant apparamment nettement plus coriace que dans le précédent opus (et c'est tant mieux). Le vacarme ambiant m'a empêché d'apprécier les musiques, mais côté bruitages, cela semble de très bonne facture, (ahhh, le bruit du booster...)

A l'instar du X, F-Zero GX dispose d'une maniabilité sans faille, il faut y aller doucement sur le stick analogique pour tourner, les gâchettes servent comme toujours à mieux tourner, et le frein ne fait qu'acte de présence sur le pad. A noter que l'attaque de côté (double pression sur les gâchettes latérales) ne fonctionnait pas... La combinaison aurait-elle été modifiée ? Mystère.
Seul bémol constaté, les courses étaient toujours limitée à 3 tours. J'espère que cela sera modulable, car torcher des courses en 2 minutes maxi comme sur F-Zero X, c'est un peu frustrant...

Au final, ce trop court essai n'a fait que confirmer l'excellente impression que donnait F-Zero GX à travers ses vidéos, et augmente d'autant plus mon impatience. Vivement la finale !
F-Zero GX est prévu pour le 25 juillet au japon, le 25 août aux USA et octobre en Europe.
Rechercher sur Factornews