Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Playstation : la collection fin 2009/début 2010

CBL par CBL,  email  @CBL_Factor
 
Playstation France et Heaven nous ont invités à la soirée de lancement de la PS3 Slim dans la luxueuse boutique Sony Style sur l'Avenue George V.

Ils en ont profité pour amener quelques jeux et présenter la PSP Go. La soirée manquait de champagne mais pas de surprises, bonnes comme mauvaises.

La PS3 Slim, on commence à la connaitre mais il faut reconnaitre que vu de près, l'engin est moins moche qu'en photo. En plus, il la met en veilleuse se fait discret. Mais c'était surtout ce qu'elle faisait tourner qui nous intéressait à savoir un certain God of War 3. On a pu jouer à ce qui devait être le premier niveau et ça en mettait plein la vue. C'est dynamique, sanglant, il y a pas mal de monde à buter et on sent bien la puissance des coups de Kratos. Les QTE se font assez discrets et la mise en scène offre une grande variété de situations qui fait qu'on ne s'ennuie jamais, du bon God of War en définitive. La démo se finissait par une ascension vertigineuse à toute allure en volant. Les graphismes sont magnifiques mais on s'attendait à un peu mieux. L'ensemble fait finalement un peu vide et les textures sont assez ternes.

En fait, cette impression vient probablement de ce qu'on a vu à côté. Je suis resté baba devant Drake et ses 40 voleurs. C'était Uncharted 2: Among Thieves la vraie star de la soirée surtout au niveau visuel. C'est splendide, très coloré, bourré de détails tout en restant net et sobre sur les effets de shaders. Une fois la manette en main, c'est un plaisir de tous les instants. L'animation est excellente, la maniabilité est au poil, l'IA des ennemis se défend bien et le level design est classique mais efficace. On en redemande et on vous le conseille.

Si la partie PS3 était réjouissante, la partie PSP Go faisait assez peur. Tout a commencé avec une présentation powerpoint pleine de bullshit marketing. Le responsable hardware de Playstation France nous a d'abord expliqué sans rire que l'écran de la PSP Go était "meilleur" alors qu'il est plus petit. Puis on a eu le droit au couplet sur l'autonomie qui est identique parce qu'il n'y a plus d'UMD histoire de faire oublier qu'on est passé d'une batterie de 1200 mAh à une batterie de 960 mAh. Toujours au sujet de la batterie, il a précisé qu'elle n'était plus amovible comme sur les appareils d'Apple. La position officielle est que c'est pour éviter qu'on pirate la console. Mais si vous avez suivi un peu l'actu de la scène PSP ces derniers temps, vous devez savoir que la PSP-3000 n'est déjà plus modifiable avec les fameuses batteries "pandorisées".

Du coup, quand on a demandé ce qui allait arriver si la batterie lâchait après la fin de la garantie, M. hardware a bredouillé un "on réfléchit à une solution" qui veut globalement dire "vous allez raquer". Au passage, les accessoires pour les anciennes PSP ne sont plus compatibles : il n'y a plus de prise pour la sortie vidéo ni de prise mini-USB. Tout passe par une nouvelle prise sur laquelle on branchera toute une série d'adaptateurs comme au "bon" vieux temps du GBA SP. Sony a quand même été plus sympa que Nintendo : ils ont laissé la prise casque.

Le plus dramatique reste la prise en main. Si on oublie les boutons récalcitrants des premières séries, la PSP a l'avantage d'offrir une prise en main très agréable avec des formes arrondies généreuses qui ne démolissent pas les index comme la DS Lite. Sur la PSP Go, tout est si petit qu'on a du mal à savoir où mettre ses doigts et surtout ses pouces. Ceux qui ont des grandes paluches vont en baver. Le pauvre Motorstorm : Arctic Edge avait beau être fort joli, il était difficilement jouable.

C'est dommage car le système de Minis semble sympathique surtout avec les dernières rumeurs qui parlent d'un futur kit de dev gratuit. Mais à vrai dire ce n'est pas grave vu que les Minis débarquent aussi sur les PSP classiques comme tous le reste (BD, jeux et vidéo téléchargeables...) et que la PSP-3000 continuera d'être vendue.

Si néanmoins la PSP Go vous intéresse, on vous rappelle qu'elle sort le 1er octobre. Pour toute préco/achat de la console jusqu'au 10 octobre, Gran Turismo PSP est offert.
Rechercher sur Factornews