Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Onlive : Nuages bas sur le service de cloud gaming

Niko par Niko,  email  @nik0tine  
 
Si l'on vous parle de cloud gaming et que vous ne vivez pas dans une grotte depuis deux ans, vous répondez forcément "Onlive". Et pourtant, depuis hier soir, la compagnie éditrice du service n'existe plus. Du moins sous sa forme initiale.

OnLive, Inc s'est déclarée en faillite hier soir et a laissé partir plus de la moitié de ses employés avec un carton sous le bras. Mais attention : ses actifs, la technologie développée, ses brevets et son logo ont été rachetés par une nouvelle entité-mystère, qui re-prendra le service à son compte sans interruption visible pour les utilisateurs. Dans un communiqué de presse, l'(ex-?) CEO d'Onlive Steve Perlman explique également qu'une "grande partie" du staff sera ré-embauché.

Ces derniers mois, grisé par le deal Sony/Gaikai, il semblerait que Perlman n'ait pas lésiné sur les investissements sans que la base utilisateur ait été significativement étendue (1.5 millions officiellement, mais une source de Joystiq parle de seulement 1800 utilisateurs actifs), mais cette vente sous la forme d'"Assignment for the Benefit of Creditors" permet à l'acheteur de repartir sur des bases plus saines, sans s'encombrer des dettes contractées par son prédécesseur.

Evidemment, si le service devait un jour plonger pour de bon, les jeux achetés par le biais d'Onlive se volatiseraient en fumée.

Update : Le nouveau propriétaire est maintenant connu : il s'agit de la boite d'investissement Lauder Partners, qui avait déjà des billes dans OnLive, Inc.
Rechercher sur Factornews