Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Nouveau jeu : End Of Nations

CBL par CBL,  email  @CBL_Factor
 
Quand EA a fermé Westwood Pacific en 2003, une partie des dev a formé Petroglyph Games. On pensait que les créateurs de Dune 2 et C&C allait faire des petites bombes mais au final on a eu droit au passable Star Wars : Empire at War et au très médiocre Universe at War : Earth Assault. Ils viennent d'annoncer End of Nations qui sortira sur PC en 2011 et qui sera édité par Trion Worlds.

End of Nations sera un MMORTS comme l'était le très annulé Sovereign. Dans un futur proche, un groupe appelé l'Ordre des Nations prend le contrôle de la planète grâce à des unités militaires super-massives alors qu'elle est plongée dans le chaos suite à une (nouvelle) crise économique. Le problème est que c'est une vraie dictature et qu'ils se mettent tout le monde à dos. Les joueurs joueront le rôle de commandants qui cherchent à renverser l'Ordre des Nations dans un monde persistant qui évolue en permanence. Tout le monde sera allié contre l'ennemi commun. On doute que ce soit une bonne idée. Les joueurs aiment être dans une faction pour lutter contre uen ou plusieurs autres gérées aussi par des joueurs, spécialement dans les MMO. Un système de PVP est quand même prévu.

Comment tout cela va fonctionner ? Chaque joueur aura sa base dans laquelle il pourra construire ses unités avant d'aller au combat dans une des cartes du jeu. On gagne des XP au combat qui permettent de construire des nouvelles unités. Pour le reste, le jeu ressemble à un World in Conflict boosté à la sauce MMO à savoir qu'on contrôle seulement des petits groupes d'unités et qu'il y aura différentes classes de personnages pour les commandeurs. Les premières vidéos montrent un jeu pas très joli (ils ont dû garder le DA d'Universe at War : Earth Assault...), des développeurs très excités et plus de 50 joueurs sur la même carte.



>
Rechercher sur Factornews