Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Nouveau jeu des années 80 : Drift Stage

Hell Pé par Hell Pé,  email  @hellpe
 
Au premier coup d'oeil jeté de travers sur un screenshot statique, on pourrait croire à un jeu 2D. Mais à l'examen des nombreux GIFs sur sa page officielle, on comprend vite que Drift Stage est un jeu de bagnole en 3D low-poly qui maîtrise parfaitement son pixel art minimaliste. Steve Bowling de Kotaku l'appelle "le jeu de course le plus cool que j'ai jamais vu" et on comprend aisément pourquoi : le ciel bleu, les palmiers, les couchers de soleil sur une mégalopole éclairée, jusqu'à la bande-son Kavinsky-esque, tout évoque les grandes heures de l'arcade des années 1980, tendance Yu Suzuki revendiquée. Et un jeu qui se joue comme Out Run ne peut être foncièrement mauvais, n'est-ce pas ? Son co-créateur, Charles Blanchard (responsable du visuel d'un jeu de dogfight jouable en alpha, Sky Rogue), l'explique très bien à Kotaku :
Ces classiquse de la course arcade étaient immédiatement amusants dès la seconde où vous vous mettiez à y jouer, mais offraient également beaucoup de challenge pour ceux qui voulaient gagner quelques secondes.
En d'autres termes, Blanchard revendique ici un grand principe de game design : seconds to learn, years to master, qui définit assez bien l'idéal de l'arcade en tant que genre vidéoludique. Et même si on a notre dose de jeux qui se prennent pour Hotline Miami ces derniers temps, Drift Stage n'oublie pas un autre concept essentiel, le Blue Sky in Games, pour lequel feu UK Resistance militait déjà en 2005 et qui demeure toujours (un peu) d'actualité. Des couleurs vives et de la marge de progression, n'est-ce pas là les deux ingrédients d'un bon jeu d'arcade ?

Le jeu semble encore rudimentaire à ce stade du développement, mais Ben Barret de Rock Paper Shotgun a pu l'essayer et trouve que le dérapage "rend super" ("feels great"). Il a également demandé à Charles Blanchard quels modes seront inclus dans le jeu final, et il est question de multijoueur local et online, de classements mondiaux et même d'un mode carrière - Blanchard évoque Ridge Racer Type 4 comme possible influence pour ce dernier.


Rechercher sur Factornews