Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Nintendo à fond dans la NX mais pas trop

Frostis Advance par Frostis Advance,  email  @FrostisAdvance  
 
Comme après chaque résultat financier, le président de Nintendo se plie à l’exercice des Questions/Réponses avec ses actionnaires. Pas de Bolloré dans la salle, mais comme d’habitude, nous avons droit à des questions un peu idiotes (ici en Anglais). A croire que ces actionnaires n’y connaissent pas grand-chose, ce qui ne serait pas surprenant.

Dans un premier temps, Tatsumi Kimishima explique la décision de ne pas sortir la NX en fin d’année par une simple envie de fournir à la console de nombreux jeux à son lancement, mais aussi après son lancement. Il se souvient certainement du line up de la Wii U (24 jeux, mais très peu d'exclusivités), puis du planning assez vide qui a suivi et ne souhaite pas refaire la même erreur. D’ailleurs, il affirme que la NX sera une plateforme dont les consommateurs pourront profiter pendant longtemps. Une console évolutive ? 

Kimishima signe dans la foulée la vraie mort de la Wii U, avec des ventes prévues à 800 000 unités pour l’année à venir, soit une baisse de 2,4 millions par rapport à cette année. Pour pallier à cette baisse de revenus, le nouveau président a rassuré ses actionnaires en précisant que la Nintendo 3DS se porte toujours aussi bien et qu’elle propose un planning assez chargé pour cette année, avec notamment Pokémon Sun et Pokémon Moon.


Au passage, tonton Kimi confirme que la NX ne sera pas vendue à perte. La Wii U avait profité d’un yen très fort à l’époque et Nintendo avait pu jouer là-dessus. Cette année, l’ancien banquier assure que ce ne sera certainement pas le cas. La NX ne sera donc pas proposée à un prix plus bas que son coût de production. Ça peut faire très mal, surtout avec une Wii U encore trop chère et peu aimée.

Côté mobiles, Miitomo est pour l’instant trop jeune pour avoir un réel impact financier sur l’entreprise, même si d’après Nintendo, ça marche plutôt bien (le constructeur ne donne aucun chiffre pour étayer cette affirmation). A noter qu’il faut obligatoirement un compte Nintendo pour jouer à Miitomo et que l’entreprise axe aussi le fait qu’ils communiquent à mort sur My Nintendo. Comme Miitomo a déjà 10 millions de joueurs (plus de 75% en dehors du Japon), il y a donc 10 millions de comptes Nintendo et My Nintendo créés, avec une seule application. Et avec les arrivées d’Animal Crossing et Fire Emblem, le nombre de joueurs devrait croître et se diversifier un peu.
Enfin, Nintendo espère atteindre un bénéfice net de 35 milliards de yen (286 millions d’euros) pour la fin de l’année fiscale, contre 16,5 milliards de yen (135 millions d’euros) actuellement.
Rechercher sur Factornews