Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Mass Effect s'illustre à nouveau

toof par toof, d'après Xbox Attitude  email
 
Suite au screen esseulé d'hier, voici cinq nouvelles images de Mass Effect, le prochain RPG de Bioware sur Xbox 360. C'est fin, c'est beau, c'est détaillé, et si l'on retrouve le jeu tel quel sur nos consoles, alors il pourrait bien se ranger dans le haut du tableau des réussites techniques.

De plus, si le jeu ne se limite pas à trois pièces et deux ruelles par planète qu'il propose, et que les combats s'avèrent à la hauteur, Bioware pourrait bien nous proposer avec Mass Effect un excellent jeu. Merci SupaPictave.
 

Commentaires

Masquer les commentaires lus.
Onirik
 
Les ambiances des 2eme et 4eme screens demontent absolument tout ! Admirez le regard complice et le sourire en coin de la nana.
Et ces couleurs chatoyantes ! quelle merveile...
Juin 2007 il parait ? Et bien je sais ce que je vais faire cet été moi. :)
Crono
 
c'est... sacrément beau.
Typotom
 
J'attends surtout de voir si la fluidité sera au rendez-vous mais vu le miracle accompli sur gears of war et même si bioware n'est pas epic, je garde quand même espoir.
Crono
 
Typotom >> Il y a eu une vidéo de gameplay assez longue sur le live il y a qques temps (pas si longtemps) et c'était fluide ;)
toof
 
J'aime beaucoup la profondeur de champ du 3ème screen. Même si ce n'est que du décors, ça donne une excellente impression d'immensité !
Junile
 
Sur le 4ème screen, la nana fait penser à la chanteuse d'opéra du 5ème élément, vous n'trouvez pas ?
Typotom
 
Chrono > ben justement ça ramait pas mal durant les combats... normal le jeu était loin de la phase d'optimisation mais bon.
Crono
 
Typotom >> En fait, si ca ramait, c'était pas comme la démo de R6V par exemple ;). Pas de soucis, ça sera fluide à la sortie.
gnondpomme
 
ca fait beaucoup de si quand même pour obtenir un bon jeu ... Mais bon c'est Bioware donc pas trop de soucis à se faire !!
Onirik
 
toof a écrit :
J'aime beaucoup la profondeur de champ du 3ème screen. Même si ce n'est que du décors, ça donne une excellente impression d'immensité !


c'est vrai que les impressions d'immensité, c'est un truc qui me fait bien triper dans la SF. C'est d'ailleurs ce que je préfère dans Halo.

Pour la fluidité, je pense que Bioware est bien décidé a faire une monstrueuse killer-app qui marquera l'histoire de JV donc ils ne vont pas foirer leur jeu a cause d'un framerate mal optimisé... enfin j'espere.
Onirik
 
gnondpomme a écrit :
ca fait beaucoup de si quand même pour obtenir un bon jeu ... Mais bon c'est Bioware donc pas trop de soucis à se faire !!


Arretez d'etre négatifs comme ca! Putain pour une fois qu'on peut pas critiquer les screens avec de l'aliasing, du bloom ou des pieds qui touchent pas bien le sol, il faut que ca spécule sur un potentiel ratage de contenu ou de framerate. Et le rêve dans tout ca bordel !

Je suis accro a ce jeu depuis la premiere image, et le nom de Bioware m'a fait me dire que je ne risquais pas trop d'etre décu. Plus on en sait sur ce jeu, et puis c'est génial, et pourtant je crains d'etre decu a chaque fois mais non, ca tient le cap ! C'est comme si Bioware etait relié directement a mes gouts pour me faire LE jeu. L'interview sur IGN qui parle de système d'exploration me file des frissons : enfin le jeu ultime que j'attendais depuis toujours !

Alors évident, pour ce jeu, je reconnais que je suis un fanboy de la première heure, que les JDR a la bioware ne conviennent pas aux puristes etc, etc... Mais bioware, c'est quand mme KOTOR, Jade Empire et les Baldurs's Gate qu'on a tendance a oublier un peu vite.

Je suis pret a parier ma chemise que ce jeu aura 95% sur Gameranking. Et meme si je me trompe et que je suis le seul a triper, c'est pas grave, je serai heureux quand meme! :)
Electronike
 
C'est super net, on dirais le c'est plus en HD que d'habitude. (même si je sais que çà veux rien dire techniquement c'est une impression)
Onirik
 
Electronike a écrit :
C'est super net, on dirais le c'est plus en HD que d'habitude. (même si je sais que çà veux rien dire techniquement c'est une impression)


Disons que c'est parfois vrai dans le sens ou certains jeux ne sont parfois pas rendu en 1280 x 720 mais sont upsclés ensuite. C'est ce qui donne cette légère impression de flouté. Sans troll aucun, on peut dire que ca se voit sur beaucoup de jeux PS3 pour le moment.
Alexaï
 
Onirik a écrit :

Mais bioware, c'est quand mme KOTOR, Jade Empire et les Baldurs's Gate qu'on a tendance a oublier un peu vite.


C'est aussi nwn, un des jdr les plus chiant du monde.

Sinon, bah, c'est techniquement super beau. Mais putain, ça manque de personnalité, de style (comme la plupart des jeux Bioware en fait). Ca fera surement un bon voire très bon jeu, mais jamais un mythique.
Onirik
 
L'interview d'IGN en francais... Enjoy !!

Mass Effect est un RPG développé par Bioware, notamment auteur de Star Wars Kotor et Jade Empire.
Se déroulant dans le futur, plus précisemment au 23ème siècle, il permettra au joueur de combattre un très ancien démon rescucitté. Ce jeu s'annonce comme hit alors lisez bien la suite !

IGN.com : Avant tout, je voudrais vous remercier d'avoir accepté cette interview. Je sais que vous êtes très occupé.
Casey Hudson : Oh, pas de problème. Tout le plaisir est pour moi.

IGN : Commençons par le commencement, commençons par l'histoire. Bioware est connu pour ses intrigues exceptionnelles, alors d'où vous est venue l'inspiration pour l'univers et les personnages de Mass Effect ?

Casey Hudson : Nous avons pu commencer à partir de principes vraiment basiques, parce que pour ce jeu, nous devions créer notre propre univers. Sachant que nous pouvions faire tout ce qu'il nous plairait avec, nous nous sommes demandés ce que nous aimerions y faire, ce que nous aimerions vivre dans une histoire de science-fiction. Ce que nous aimerions faire : c'était notre point de départ. Vous voulez pouvoir posséder un vaisseau spatial, pouvoir vous promener à l'intérieur, vivre tous ces grands moments. Autant de raisons pour ne pas seulement voyager à travers la galaxie, mais pour sortir du vaisseau et visiter des contrées inconnues.

Nous voulions que les joueurs aient un sentiment de puissance. Nous voulions leur faire ressentir qu'ils étaient quelqu'un de spécial dès le début, ce qui est un vrai challenge dans un jeu de rôle. Nous voulions que les gens ressentent tout au long du jeu qu'ils sont vraiment quelqu'un d'important, d'avoir ce sentiment d'être vu de tous dès qu'ils arrivent sur un lieu. Vous vivez en permanence ce niveau d'intensité qui peut vous amener à vivre des situations incroyables, ça nous oblige à écrire un scénario meilleur et plus grand. C'était notre point de départ, ça nous a fourni l'essence de la structure du récit, ce qui allait nous permettre d'atteindre beaucoup de nos objectifs.

IGN : Vous affirmez donc que vous voulez que les joueurs ressentent qu'ils incarnent vraiment quelqu'un de particulier. Nous savons que vous avez choisi le Commander Shepard comme personnage principal, et j'ai lu qu'on pourrait créer son propre personnage des pieds jusqu'à la tête. Comment avez-vous réussi à faire ce jeu où deux idées coexistent, où on peut créer son propre personnage, sa propre personnalité, et pourtant toujours l'insérer dans ce monde et dans cette intrigue où il est si particulier ?

Casey Hudson : Eh bien, nous avons trouvé un équilibre intéressant et je pense que c'est un équilibre différent de ceux que l'on rencontre dans autres les RPG. Je pense typiquement aux RPG qui proposaient surtout un récipient vide que vous remplissez avec les choix que vous opérez. Ca peut être très bien, mais ça annihile aussi une partie de la consistance qu'offre l'incarnation d'un personnage défini ou la poursuite d'une quête spécifique.

Pensez à quelques excellentes, mémorables intrigues, ou même à certains personnages comme Captain Kirk ou Jack Bauer. N'importe quel scénario mettant en scène l'un d'entre eux délivre un parfum très particulier et c'est quelque chose que nous ne voulions pas rater avec Mass Effect. Mass Effect est tellement plus cinématographique, plus réel que tout ce que nous avons fait auparavant que nous avions vraiment besoin de ce petit quelque chose, cet aspect extra-sensoriel de l'intrigue que vous ne pouvez pas ressentir si vous commencez avec un personnage complètement creux.

Nous avons donc créé le Commander Shepard. Et le Commander Shepard est une élite du N7, qui est une division militaire humaine parmi les meilleures des meilleures et qui a déjà fait ses preuves. Et vous pouvez, bien sûr, créer un Commander Shepard femme. Mais parce que nous vous offrons un certain type d'expérience, selon laquelle rien ni personne ne peut vous résister, vous devrez accomplir votre mission par tous les moyens. Et il vous faudra parfois atteindre certains extrêmes pour cela.

C'est vraiment l'essence même de l'expérience d'incarner le Commander Shepard. Après, toutes les décisions vous appartiennent. Vous pouvez créer un Commander Shepard femme, vous pouvez entièrement personnaliser votre look, vous pouvez même décider quel genre de personnage important vous êtes en choisissant des fragments de biographie qui constitueront le background de votre personnage. Vous avez donc vraiment le choix. Mais au final, nous avons cette personnalité qui nous permet de vous offrir une expérience vraiment intense, une saveur à laquelle vous n'aviez jamais goûté avant.

IGN : L'une des plus grandes particularités des jeux Bioware est qu'ils nous obligent à faire des choix. Vous demandez au joueur de se ranger du bon côté, du mauvais côté ou quelque part entre les deux. Comment ces choix influeront-ils sur le récit et le gameplay ?

Casey Hudson : Vous avez peut-être vu notre nouvelle interface pour les interactions avec les personnages non joueurs. C'est en fait un menu circulaire qui, à chaque réponse, assigne une direction différente. Ce qui est génial avec ça, c'est que quand vous interagissez avec un autre personnage, vous pouvez faire des choses qui seraient très inattendues dans une conversation normale ou dans un RPG traditionnel. Ici, vous avez vraiment la possibilité, en une réponse, d'exécuter une action assez extrême ou de prendre une décision importante.

Mais vous pouvez faire cela presque instantanément, parce que petit-à-petit, vous apprenez l'emplacement de chaque type de réponse. C'est vraiment étonnant de voir la vitesse à laquelle vous pouvez les mémoriser, et la valeur ajoutée que cela apporte aux interactions, lorsque vous réagissez instantanément à une réplique. Votre action peut être aussi extrême que de frapper le personnage avec la crosse de votre arme puis, une fois qu'il est à terre, de lui imposer les règles du jeu.

C'est grâce à ce genre d'interactions que vous vous immergez dans l'histoire, d'une façon qui n'a pas pu être faite par le passé.

IGN : C'est vrai, le menu de conversation est vraiment bien et je pense que cela enrichira beaucoup l'expérience. Mais il y a une situation que les RPG se trimballent depuis la nuit des temps, quand vous entrez dans un bar occuppé par dix personnes et que sur ces dix personnes, neuf vous sortiront une réponse prémâchée tandis qu'une seule aura une véritable conversation avec vous. Avez-vous fait en sorte d'éviter ce genre de situation dans votre objectif de rendre le monde plus réel ?

Casey Hudson : Oui. Pendant tout le développement du jeu, l'une de nos priorités a été de ne pas tomber dans les lieux communs du RPG. Peut-être que, dans un RPG lambda, la seule personne qui puisse vous aider se trouve dans un coin du bar, que vous allez lui parler et qu'après ça vient une cinématique.

Pour Mass Effect, nous avons fait en sorte de ne pas tomber dans ce genre de poncifs en maintenant le monde vivant tout autour de vous. Par exemple, avant, si un membre de notre escouade était venu nous parler, nous serions entrés dans un "mode conversation". Mais ici, beaucoup des conversations que vous pouvez avoir avec vos camarades se déroulent en-dehors de tout type de cut-scene ou d'interface de dialogue, ils vous parlent pendant que vous vous promenez autour. Ils font des commentaires sur tout et n'importe quoi, les personnages non-joueurs se parlent entre eux, et peuvent même parler de vous. Quand vous entrez dans une pièce remplie de monde, tout le monde parle et certains font des commentaires à propos de vous tandis que votre escouade en fait à propos d'eux. Chacun s'occupe différemment, à un degré tel qu'il est difficile de dire quel personnage peut être capable de quoi.

Il y a beaucoup de conventions que nous avons essayé d'éviter. Par exemple, quand vous vous baladez dans une zone ouverte et que vous apercevez au loin un personnage dont le but dans la vie ne semble être autre que de vous arrêter et de vous parler quand vous vous en approchez. Après avoir joué à quelques poignées de jeux de ce genre, vous commencez à devenir chèvre, quand vous voyez ce genre de personnage, vous pensez "Je ne suis pas encore prêt pour aller lui parler". Dans Mass Effect, vous pouvez aller à la hauteur de ce personnage et même le dépasser, il vous interpellera parfois en vous sommant de venir le rejoindre. Mais nous évitons qu'il vous prenne en otage s'il veut vous parler. Nous voulons faire de tout un résultat des décisions que vous avez pris. Même quand vous êtes en train de parler à un personnage, nous vous donnons une issue en vous permettant de dire "Assez. Je vous parlerai plus tard".

IGN : Vous venez de parler des interactions. Une des choses que nous recherchons systématiquement, dans un jeu, c'est la cohérence des conséquences qu'elles entraînent. Dans Knights of the Old Republic, vous pouviez être la personne la plus détestable du monde, les gens de votre escouade qui étaient du côté du bien vous suivaient aveuglément. Mais nous avons vu dans l'une des vidéos de Mass Effect que vous avez publié une dispute entre deux des membres de l'escouade. Est-ce que les décisions que nous prendrons pourront la diviser, voire intervenir en réponse face à son comportement ?

Casey Hudson :
Absolument. C'est l'une des choses amusantes si on vous offre une escouade dont chaque membre a ses propres motivations. Dès lors, imaginez ce qui peut arriver quand des personnages aux caractères opposés réagissent à vos actes. Nous pouvions nous contenter de cela et laisser les choses se développer d'elles-mêmes à partir de ce stade, mais en tant que joueurs, on a pris mesure des possibilités que le fait d'avoir une escouade aux caractères aussi variés pouvait engendrer.

Cela fait partie des choses que nous avons pu voir dans la démo de l'X06. A chaque décision que vous prendrez, il pourra y avoir quelqu'un dans votre équipe pour être en désaccord avec vous. C'est quelque chose d'autre que nous voulions pousser à son extrême, jusqu'à un point où il devient envisageable de se battre jusqu'à la mort pour défendre certaines idées. C'est vraiment l'un des points les plus positifs d'avoir une intrigue émotionnellement très chargée et à grande échelle. Si vous êtes prêt à aller jusqu'à certains extrêmes pour briser les barrières qui se dressent contre vous, votre façon d'agir pourra déplaire farouchement à certains des membres de votre équipe. C'est quelque chose qui fait ressortir l'importance de vos choix dans le jeu.

IGN : Maintenant, pourrons-nous voir ces innovations se déverser réellement dans le gameplay, ou ces situations seront-elles seulement dictées par l'intrigue ? Si deux de mes équipiers font des remous, cela affectera-t-il leur façon de se battre en combat ?

Casey Hudson :
Si vous vous battez avec l'un de vos équipiers, vous vous battrez vraiment, comme en jeu. En règle générale, leur habileté au combat est proportionnelle à leur force de caractère et à leur ressentiment contre vous, mais si vous leur rappellez que vous êtes leur chef, ils accepteront de vous suivre encore un peu, jusqu'au point de rupture où ils tenteront de déserter ou de vous provoquer en duel.

IGN : A présent que nous allons du côté du gameplay, jusqu'à quel point est ouverte la progression ? Au début, quand on obtient notre vaisseau, pourrons-nous visiter n'importe quelle planète et attaquer les gens à notre goût, ou l'expérience sera-t-elle plus linéaire ?

Casey Hudson :
Non, c'est un jeu totalement non-linéaire. L'idée est de démarrer par un prologue qui fait un bref état du monde de Mass Effect. Une fois que vous l'avez terminé, vous apparaissez sur votre vaisseau et vous pouvez réellement parcourir la galaxie entière. Le but est dès lors de découvrir de nouveaux endroits et d'obtenir de nouveaux éclaircissements sur ce qu'il se passe.

IGN : Alors, quand nous atteignons une nouvelle planète, jusqu'à quel point l'exploration sera-t-elle ouverte ? Est-ce que l'on va explorer la planète entière, ou est-ce que l'on n'aura qu'un ou deux lieux et une ville ?

Casey Hudson :
C'est l'une des choses qui donne à l'univers une apparence beaucoup plus immense qu'ailleurs. Vous ne savez jamais sur quoi vous allez tomber au prochain tournant ou au prochain système solaire. Quelques-unes des planètes sont d'une taille surprenante, avec des intérieurs vastes et détaillés. D'autres planètes seront parfaitement vides, exceptée la présence de quelques signaux radio ou d'autres choses qui peuvent vous aider. C'est vraiment de l'exploration d'une galaxie qu'il s'agit ici, vous pouvez aller partout pour découvrir ce qui vous attend.

Ce qui est très bien avec ça, c'est que beaucoup de choses que vous découvrirez vous mèneront un peu partout dans la galaxie. Vous avez beaucoup de choses qui vous mèneront à explorer d'autres lieux sur d'autres planètes, et qui vous aideront à dévérouiller de nouveaux systèmes solaires. Vous en obtenez un nouveau panel d'endroit à explorer qui pourrait vous révéler certaines choses à propos d'un lieu que vous avez déjà foulé. Tout ça rend l'exploration très fun, parce que vous ne savez jamais ce que vous allez trouver sur une planète donnée.

IGN : En plus de jouer les explorateurs, de voyager, de scanner les planètes dont vous venez de parler, est-ce que le Normandy aura un plus grand rôle que le Ebon Hawk de KOTOR ?

Casey Hudson :
Dans ce jeu, c'est un lieu qui vous sert à naviguer à travers la galaxie. L'une des différences est que vous y avez pas mal de personnel, qui fait bien sûr partie de l'histoire. Ca procure des sensations assez différentes de l'Ebon Hawk, qui n'était qu'une sorte de gros véhicule, un genre de gros camion dans lequel votre groupe s'engouffre quand vous vous rendez quelque part. Ici, c'est un vaisseau militaire, donc il a son propre équipage, mais parce que vous le commandez, vous pouvez faire ce que vous voulez avec. En ce sens, il a une fonction sensiblement différente. Mais généralement, lorsque vous vous en servirez, vous saurez où vous voulez vous rendre.

IGN : Parlons un peu des combats. J'ai pu voir dans quelques vidéos que si on sait jouer, on peut les finir en quelques secondes. Est-ce que cela sera leur durée normale, ou aurons-nous droit à quelques batailles épiques ?

Casey Hudson :
Ce que l'on voit dans la vidéo qui circule actuellement est extrait d'une démo où le personnage est paramétré de façon à ce qu'il soit invincible. Dans la version finale, les batailles dureront un peu plus longtemps que ce que vous avez pu voir et seront beaucoup plus tactiques, requerrant que vous vous défendiez mieux, que vous positionnez votre escouade et coordonniez les aptitudes de ses membres.

IGN : Nous avons vu dans ces vidéos qu'il y avait quelques environnements destructibles. Est-ce qu'il n'y aura que des points spécifiques prévus pour être destructibles ? Jusqu'à quel point seront poussées les interactions avec l'environnement ?

Casey Hudson :
L'environnement n'est pas entièrement destructible, mais beaucoup des éléments avec lesquels vous pourrez interagir le sont. Ce qui est bien dans la façon dont les combats se déroulent, c'est que vous n'avez pas seulement quatre soldats qui se castagnent. Vous avez des personnages uniques qui ont des aptitudes très variées. Les aptitudes techniques se voient dans les armes et les Biotics, qui désignent vos pouvoirs spéciaux. Quand vous coordonnerez votre escouade, vous serez étonné des différentes capacités de chacun.

Cela rend l'expérience "combats" de Mass Effect différente. En termes d'éléments destructibles, c'est là que vous pouvez utiliser votre environnement de manière à détruire certaines choses ou à les faire exploser. Vous pouvez utiliser des armes modifiées pour voir tout ça s'accompagner d'effets incroyables. La façon dont nous avons conçu l'aspect tactique des batailles vous permettra de profiter de ces combinaisons sans souffrir au niveau de la maniabilité. Vous pourrez demander à votre escouade ce que vous voulez, déplacer chacun de ses membres, leur faire locker un adversaire donné. Nous avons étudié tout ça de manière à donner une excellente ambiance de coopération et c'est l'un des points qui nous satisfait le plus au sujet des combats. Vous n'êtes pas qu'un soldat aidé par deux autres bonshommes aux capacités identiques. C'est vraiment une expérience de coopération différente.

IGN : Pouvez-vous nous donner quelques exemples de ces aptitudes ?

Casey Hudson :
Bien sûr. Par exemple, les aptitudes de Dark Energy : vous pouvez définir un nouveau centre de gravité. Si vous utilisez cette capacité sur un ennemi, cela l'immobilise et les objets se mettent à voler vers lui en lui infligeant des dégâts. Ca peut être très utile pour mener une grenade à bon port. Vous pouvez aussi repousser les objets autour de vous. Vous pouvez créer un espace vide autour de vous qui vous sert de bouclier. Vous pouvez soulever des objets très lourds. Si quelqu'un se cache derrière un bloc de pierre, vous pourrez donc soulever celui-ci, je peux vous dire qu'il se sentira un peu bête après ça. Vous pouvez imaginer qu'il y a de grandes opportunités pour mettre à profit la coopération, si l'un des membres de votre escouade est un sniper par exemple, ça vous permet de vous débarasser facilement d'un ennemi sans couverture.

Pour ce qui est des aptitudes techniques, certains ennemis sont synthétiques à un degré tel qu'ils sont sensibles au hacking et autres choses du genre. Vous pouvez les hacker pour qu'ils se retournent contre leurs propres alliés, ça fiche un petit bazar pendant un moment et ça vous permet de faire diversion. Vous pouvez aussi lancer une grenade EMP qui détruit l'armure d'un ennemi.

Beaucoup des meilleures choses à ce sujet se retrouvent dans la possibilité qui vous est offerte de modifier vos armes. Vous en dégotez une que vous trouvez déjà assez puissante avant de découvrir que vous pouvez la customiser grâce aux items que vous trouvez, pour en faire une arme vraiment personnalisée. Cela procure une sensation unique. Par exemple, vous pouvez mettre dans une arme des munitions hautement explosives qui anéantit l'ennemi dans un flash de lumière et le transforme en cendres, que vous voyez s'envoler. Ou vous pouvez vaporiser vos ennemis. Ou les geler, de telle sorte qu'ils explosent en mille morceaux aux prochains dégâts qu'ils encaissent, ce qui crée de multiples particules qui rebondissent partout et qui sont gérées par le moteur physique.

Vous imaginez la quantité d'effets à laquelle vous pouvez assister avec une escouade qui se bat vraiment, qui fait tout cela dans un réel esprit de coopération. Vous soulevez quelque chose, l'autre se retrouve sans couverture, votre équipier le tue au sniper. Vous leur ordonnez de passer aux munitions hautement explosives, vous détruisez les boucliers ennemis, les ennemis eux-mêmes, ils explosent dans des nuages de cendres. Tous ces trucs rendent le jeu extrêmement fun à jouer.

IGN : Par le passé, nous avons eu droit à des jeux prenant en compte l'alignement du joueur qui tendaient à devenir beaucoup plus faciles si l'on choisissait la voie du mal. Est-ce que le fait de tuer tout le monde au lieu de progresser et de compléter une multitude d'excellentes quêtes rendra-t-il le jeu plus simple ?

Casey Hudson :
Eh bien, l'alignement s'est fait jusqu'ici, dans le jeu vidéo, en fonction du bien et du mal. La notion de bien et de mal est étrangement abstraite dans les situations face auxquelles est placé le joueur. Habituellement, les gens ne sont pas méchants par simple plaisir de l'être, et inversement, les héros à 100% bons ne le deviennent pas forcément parce qu'ils font tout pour l'être. C'est une approche assez artificielle, quand on y songe. Avec Mass Effect, nous avons essayé de placer le joueur dans des situations suffisamment importantes pour justifier quasiment n'importe quelle action, mais comment prendre en compte la moralité dans des extrêmes auxquels vous devez vous plier pour atteindre votre but ? La question qui se pose davantage, c'est : êtes-vous prêt à passer par tous les extrêmes, quitte à tout foirer à part votre objectif final ? Ou voulez-vous rechercher un compromis entre violence et fermeté pour accéder à certaines opportunités ? Ce n'est pas tant de bien et mal qu'il s'agit ici, que d'approches à étudier de façon à tirer le meilleur parti de certaines situations. Cela résout beaucoup de l'étrangeté de cette notion de bien et de mal, parce que les deux causes impliquent des mesures extrêmes, des décisions difficiles. On peut aussi mettre facilement un terme à ce débat par cette question : si vous êtes entièrement du côté du bien, alors pourquoi vous battez-vous ?

IGN : Vous nous avez affirmé, lors du dernier E3, que l'univers du jeu serait en perpétuelle expansion grâce à de nouvelles planètes téléchargeables et autres contenus. Avez-vous un mot à dire sur d'autres éventuelles fonctionnalités Xbox Live, le multijoueur par exemple ?

Casey Hudson :
Il n'y aura pas de multijoueur. Mais nous aurons bien cette galaxie en constante évolution par les contenus téléchargeables. Hormis le multijoueur, Mass Effect est un jeu qui tire profit de toutes les possibilités du Xbox Live. Nous avons un système de succès exceptionnel, qui vous permettra d'accéder à de nouvelles fonctionnalités, comme les replays.

IGN : Knights of the Old Republic et Jade Empire ont tous deux été portés sur PC. Pouvons-nous nous attendre à ce que Mass Effect prenne à son tour le chemin du PC un jour ou l'autre ?

Casey Hudson :
Pour l'heure, nous n'annonçons aucune version PC. Nous sommes trop concentrés sur la version Xbox 360 pour le moment.
Onirik
 
Alexaï a écrit :


C'est aussi nwn, un des jdr les plus chiant du monde.

Sinon, bah, c'est techniquement super beau. Mais putain, ça manque de personnalité, de style (comme la plupart des jeux Bioware en fait). Ca fera surement un bon voire très bon jeu, mais jamais un mythique.


Disons qu'on a chacun ses gouts. Pour moi, c'est le meilleur chara design que j'ai pu voir dans un jeu de role et je ne supporte pas tout ce qui est chevaleresque et autre interface tarabiscotée du moyen-age matinée de dragons et je ne sais quoi. Ou si pour toi, un chara design reussi, c'est Kingdom Hearts, ben tant mieux pour toi, chacun ses gouts mais ca n'engage que toi que de dire que ME est trop banal...
Alexaï
 
Subjectif, subjectif, pas trop quand même. Tout le monde est d'accord pour dire que bioshock ou psychonauts a du style par exemple. Là, on m'aurait dit que c'était kotor 3, j'aurai marché. C'est bien la preuve d'un certain manque de personnalité graphique.
Onirik
 
Alexaï a écrit :
Subjectif, subjectif, pas trop quand même. Tout le monde est d'accord pour dire que bioshock ou psychonauts a du style par exemple. Là, on m'aurait dit que c'était kotor 3, j'aurai marché. C'est bien la preuve d'un certain manque de personnalité graphique.


Ben non, c'est la personnalité Bioware... que tu n'aimes pas, c'est tout. :)
Par exemple moi, je deteste le design de Bioshock et pourtant tout le monde dit qu'il est exceptionnel. Je sais pas, je suis peut-etre plus classique et conventionnel que la moyenne.

Ceci dit, tout ca, ca dépend des gouts de chacun, et les gouts de chacun, c'est presque la définition du subjectif ! :)
communisteman
 
Bon je veux bien que ça soit joli mais bon c'est pas le principal attrait d'un rpg non plus. Je suis fanboy Bioware moi aussi depuis le premier baldur et donc attendons de voir ce que le système de jeu donne plûtot que de nous extasié sur les screens. La beauté n'apporte rien au jeu, exemple : Final Fantasy, souvent décrit comme très beau mais super relou !!!
Onirik
 
@communisteman: si tu es fan de Bioware, je ne vois pas comment tu pourrais etre décu. Et si tu as lu l'interview, je pense que tu ne peux etre qu'impatient meme si il est vrai qu'il y a parfois (souvent) une marge entre le discours des producers et le jeu final.
Enfin moi j'ai aimé les Baldur's, les KOTOR et deja si c'est de ce niveau, ca m'ira tres bien. Je ne vois pas comment ils peuvent faire moins bien. Mais je suis assez confiant sur le fait que ce soit encore mieux en fait.
On sera bientot fixé (j'espere) si c'est du 85% ou du 95%.
pyross
 
Je suis d'accord avec onirik à propos de la gueule de l'univers. J'aime beaucoup le design des persos mais aussi des environnements qui rappelle la SF des années, celle où on rêvait encore de bases sur la lune, des vehicules d'explorations bizarre et tout

D'ailleurs, je suis totalement fan du design de leur vehicule d'exploration justement, il me rappelle ces images de SF que je voyait quand j'étais petit
M0rb
 
Je suis d'acord avec le mec qui raconte n'importe quoi : ce jeu n'a aucune personnalité. C'est bien simple jusqu'à ce que je les regarde j'ai cru que ces screens étaient ceux de Fifa 2024.
snoopers
 
Onirik a écrit :


Disons que c'est parfois vrai dans le sens ou certains jeux ne sont parfois pas rendu en 1280 x 720 mais sont upsclés ensuite. C'est ce qui donne cette légère impression de flouté. Sans troll aucun, on peut dire que ca se voit sur beaucoup de jeux PS3 pour le moment.


C'est surtout que les screens ont dû passer sous une bonne couche de filtre sharpen.
Malven
 
snoopers a écrit :


C'est surtout que les screens ont dû passer sous une bonne couche de filtre sharpen.


Les videos rendent pareil.


Y'a pas beaucoup de jeux qui me feraient acheter une 360. Pour moi c'est une grosse claque et pas seulement technique...
pyross
 
C'est surement aussi parce que y'a des textures très fines et des éclairages dans tous les sens qui du coup affichent des dégradés plus fins, nous faisant mieux sentir la HD

Bon par contre je suis pas le genre de gars qui gueule "fake!" à chaque fois que y'a un screen d'un jeu qui arrive, mais l'explosion du dernier screen, j'y crois moyen de chez moyen.

(et je parle bien de l'explosion en elle meme, pas des flammes sur les mecs qui elles sont bien réelles)
nitoo
 
pyross a écrit :
Bon par contre je suis pas le genre de gars qui gueule "fake!" à chaque fois que y'a un screen d'un jeu qui arrive, mais l'explosion du dernier screen, j'y crois moyen de chez moyen.

(et je parle bien de l'explosion en elle meme, pas des flammes sur les mecs qui elles sont bien réelles)


Non non, c'est aussi réel.
Dans une vidéo, je me souviens l'avoir remarqué, j'avai trouvé ça très chouette d'ailleurs.
Vous devez être connecté pour pouvoir participer à la discussion.
Cliquez ici pour vous connecter ou vous inscrire.
Soutenez Factornews.com

Tribune

Le vertueux
(23h46) Le vertueux Quel superbe jeu. Et après on vient me dire que je n'aime plus les jeux vidéos.
Le vertueux
(23h46) Le vertueux Je te conseille best of the best et taekwondo sur snes d'ailleurs. Mais surtout K1 grand prix pocket 2 sur gba.
Le vertueux
(23h45) Le vertueux The Real Phoenix > ^^ hihihi
LeGreg
(23h07) LeGreg C'est un mode de fonctionnement assez fréquent du groupe (ex-)gawker, les gens qui se loguent juste pour corriger c'est du trafic supplémentaire.
The Real Phoenix
(23h03) The Real Phoenix LeGreg > Le pire c'est que toute les touches fonctionnent pour skipper ^^
The Real Phoenix
(23h02) The Real Phoenix Le vertueux > Si j'avais les compétences de programmation pour le faire, je n'aurai pas fait un lapin clone de sonic, mais une simulation de karaté, tu penses bien!
LeGreg
(23h01) LeGreg En même temps press start to play c'est la plaie des jeux PC consolisés :)
Le vertueux
(23h00) Le vertueux J'accuse The Real Phoenix d'avoir créer ce jeu récemment et fait croire que c'était un jeu abandonné il y a 20 ans !
Le vertueux
(22h59) Le vertueux Etonnant quand même que ce jeu soit encore préservé aujourd'hui, qu'il n'ait pas complètement disparus.
The Real Phoenix
(22h49) The Real Phoenix LeGreg > Mais clair. En plus ca censure sec dans les commentaires. :)
LeGreg
(22h46) LeGreg MrPapillon > The Real Phoenix > Cette tempête dans un verre d'eau encore :/
choo.t
(22h34) choo.t Mimyke > ptitbgaz > L'écran d'accueil n'été pas présent à la base, c'est plus un ajout qu'une modif.
MrPapillon
(21h25) MrPapillon On peut offrir l'asile politique à The Real Phoenix ? Vu la tronche du scandale, y a moyen que la grande partie des trolls réservistes US s'intéresse à lui.
Crusing
(21h07) Crusing kmplt242 > Bein il a un grosse audience d'ado, et puis c'est peut etre son kiff de faire comme ce qu'il écoutait ado j'en sais rien, après je suis pas spécialement ses streams.
Mimyke
(20h58) Mimyke ptitbgaz > Il a juste modifié le header interne et l'écran d’accueil. Pas de quoi fouetter un chat, donc.
ptitbgaz
(20h47) ptitbgaz The Real Phoenix > Si je comprend bien, t'as dégoter une rom non sortie de SNES dont tu as légèrement modifié le code pour ne pas qu'on remonte pas jusqu'à ta source ? C'est quoi ces modifs ? Je suis pas fluent en anglishe...
kmplt242
(20h32) kmplt242 Sans parler de ses feat. Julien C
kmplt242
(20h32) kmplt242 Crusing > Je trouve Benzaie de plus en plus detestable depuis qu'il stream beaucoup. Et surtout ses plans -18 dignes de doc et difool.
The Real Phoenix
(20h30) The Real Phoenix Et ma reponse dans à article a bien sur été censuré! ^^
choo.t
(20h13) choo.t La réponse de The Real Phoenix que Kotaku n'a pas publié dans son intégralité : [assemblergames.com]
choo.t
(20h10) choo.t En gros, le mec de Kotaku chie dans la colle pour un écran titre, alors que tout le rest du jeu est à l'identique.
choo.t
(20h03) choo.t The Real Phoenix > Pour les flemmards : [kotaku.com]
GTB
(19h58) GTB Le vertueux > Pour le coup c'est pas si différent que le sucre en fait. C'est pas parce tu file du sucre à ton gosse qu'il va choper le cancer. C'est à risque.
The Real Phoenix
(19h17) The Real Phoenix Ha ha l'Article de kotaku sur Quik que j'ai trouvé est formidable!
miniblob
(19h15) miniblob Après mon expertise ne va pas au-delà des trois ans, et à cet âge là l'excitation ça se traduit vite par taper n'importe quoi...
Le vertueux
(19h08) Le vertueux miniblob > Tu confonds agité et violent.
Crusing
(19h07) Crusing Non mais ça en fait peut etre des voyous en blouson en jean sans manche qui jette des poubelles sur les gens et qui mange du gigot à même le trottoir pour améliorer leur santé.
miniblob
(19h04) miniblob Ca veut pas dire que les jeux de baston font forcément des gamins des sociopathes ultra violents.
miniblob
(19h03) miniblob La notion de bon ou mauvais est tout relatif en matière d'éducation, ça dépend ce que tu veux transmettre.Je suis plutôt porté sur la non-violence et je constate que mes enfants sont plus calmes s'ils me voient jouer à Abzu plutôt qu'à un jeu de baston.
Crusing
(19h01) Crusing Le vertueux > Le mieux pour etre sur c'est de le forcer à regarder Mr Pickles avec le son très fort, et en lui injectant du coca directement avec une sonde.
Crusing
(18h58) Crusing miniblob > Oui mais là c'est plus un problème de l'exposer à de la violence, plutot à un mauvais jeu, ou à un multi d'abrutis aux voix aigues.
Le vertueux
(18h58) Le vertueux C'est surtout le rapport entre comportement et jeux violents à bas âge. Beaucoup d'hypothèses et de croyances traditionnelles assez peu argumentées. Finalement donner du sucre à son gosse est peut être bien pire que de le faire jouer à gta.
miniblob
(18h57) miniblob N'empêche que je laisserai pas mes gosses toucher à un CoD (exemple tout à fait pris au hasard...) avant que l'adolescence ne les titille.
miniblob
(18h56) miniblob Vos objections sont fondées, je dois être un poil embourbé dans un ethnocentrisme temporel qui me fait dire un truc du genre "la violence, c'est plus ce que c'était !"
choo.t
(18h53) choo.t Crusing > (18h44) Exactement.
Le vertueux
(18h47) Le vertueux GTB > Heu oui, tu n'as pas le droit de cracher par terre par exemple, mais ça n'est pas vraiment le sujet, si ?
choo.t
(18h47) choo.t miniblob > La violence d'une oeuvre n'est pas estompée par sa qualité technique, sinon le discourt de ton gosse à ses gosses, sera que de son temps les jeux n’étaient même pas en VR, donc il ressentait bien moins la violence que dans COD 25 VR édition.
Crusing
(18h46) Crusing LeGreg > on ets loin de Totally Accurate Battle Simulator
Crusing
(18h44) Crusing choo.t > Et Sade ce ne sont que des mots.
choo.t
(18h43) choo.t miniblob > (18h02) non mais si on part comme ça, rien n'est violent, La Nouvelle Justine ce n'est que du papier, Men Behind the Sun a des effets spéciaux datés, Doom est un ama de pixels et Rapelay n'utilise même pas de physically-based rendering.
LeGreg
(18h42) LeGreg "ultimate epic battle simulator" : [youtube.com]
GTB
(18h40) GTB Le vertueux > Je pense qu'il voulait juste dire que interdits et règles font partie de la construction d'un gosse. Je suis assez d'accord.
Le vertueux
(18h30) Le vertueux (18h10) miniblob > ça n'est pas que c'est vieux jeu, c'est juste que pédagogiquement c'est un peu faible.
Crusing
(18h28) Crusing miniblob > "En ce moment je parierais que tu t’imagines déjà que tu suces ma bite au rythme des coups de fouet de mes couilles sur ta gueule"
miniblob
(18h24) miniblob Crusing > Nan je me respecte, je m'inspire seulement du porno vieille école avec des poils et des jeux de mots cheloux.
Crusing
(18h20) Crusing (17h47) miniblob > Ha! et aujourd'hui tu fais des talc à base de tags de pron!
miniblob
(18h10) miniblob Après vous avez le droit de dire que je suis vieux jeu avec ces histoires de règles et de transgression, mais j'assume mieux mon côté réac depuis que j'ai pondu ma marmaille.
miniblob
(18h03) miniblob C'est pour ça que je prends l'exemple du cinéma, perso je me cachais pour voir des films d'horreur, et mon frère s'est pris une chasse quand mes parents ont appris qu'il m'en montrait.
miniblob
(18h02) miniblob En même temps la violence des jeux quand on était jeune était toute relative, même Doom ça reste pas loin de l'amas de pixels.
Le vertueux
(17h52) Le vertueux D'ailleurs j'étais plutôt de caractère sage pendant l'enfance.
Le vertueux
(17h52) Le vertueux En tout cas, pour moi, jouer à des jeux vidéos violents quand j'étais gosse ne fait pas partie de la case "connerie".
Le vertueux
(17h51) Le vertueux Tu veux dire que les parents sont là pour interdire des choses afin que les enfants les transgressent ? Sinon ils ne transgressent pas ? Je n'ai pas compris.
miniblob
(17h48) miniblob Apprendre à un gosse à se servir d'un couteau ça ne veut pas dire qu'on va forcément lui en filer un pour son anniversaire et fermer les yeux sur la façon dont il va jouer avec.
miniblob
(17h47) miniblob Je regardais des films de boules à 12 ans, mais c'est pas pour autant que j'en montrerai à mes gamin. Les parents sont là pour poser des interdits, sinon il n'y a pas de transgression possible.
miniblob
(17h46) miniblob Il faut faire la part des choses, c'est pas parce qu'on faisait des conneries en étant gamin qu'il faut inciter nos propres enfants à en faire aussi.
lirian
(17h43) lirian donc apprenez à vos enfants à aiguiser des couteaux, assembler des cartouches et fabriquer des explosifs, c'est mieux que de ne pas savoir le faire hihi
lirian
(17h41) lirian +e
lirian
(17h41) lirian l'éducation sera toujours supérieur à l'ignorance, je pense que ça s'applique à tout et n'importe quoi
lirian
(17h38) lirian je pense qu'à partir de moment où l'enfant fait la différence entre le réel ou pas, il ne doit pas y avoir de problème majeur
Le vertueux
(17h38) Le vertueux Je faisais des dessins hyper gore en primaire, puis ça m'est passé.
Le vertueux
(17h38) Le vertueux GTA à 8 ans y a pas de problème, c'est l'environnement social qui détermine tout.
lirian
(17h37) lirian je jouais à diablo à mes 11-12 ans, duke 3D, doom etc
lirian
(17h37) lirian je jouais au petits soldats, je refaisais le débarquement avec des chars, embarcations, soldats, mitrailleuses.. juste avec l'imagination, mais c'étaienttpas des images de boyaux et cervelle explosées
lirian
(17h36) lirian pour les jeux vraiment violent je saurais pas déterminer à quel age ce serait acceptable. j'ai joué à plein de jeux "violents" mais pas dans le sens gore, je parlais de desert strike l'autre jour..
Crusing
(17h11) Crusing Sauf que tu oublies un point majeur : GTA et Doom, c'est vraiment kewl.
thedan
(17h08) thedan auprés de la mére...Car je lui ai dit ma façon de penser
thedan
(17h07) thedan C'est pas pour faire vieux con mais bon... L'un des camarades / ami de mon fils (classe de CE1): "viens à la maison, tu joueras à la play à GTA et à Doom, tu verras c'est bien..." Conclusion : il est pas allé mais en plus je suis passé pour un con
thedan
(17h05) thedan lirian > ah mais là c'est pas pareil... 200% d'accord avec toi. C'est exactement le même phénomène que les parents qui donnent gta à leur fils de 7 ans "parce que c'est cool". J'ai eu exactement ce phénomène dans la classe CE1 de mon fils
lirian
(16h41) lirian je pensais aux pré ados qui allaient voir les spectacles de cyprien et squeezemyballs
lirian
(16h40) lirian ah 16 ans c'est trop tard oui, en plein dans l'age sombre
lirian
(16h39) lirian ah merci de me rappeler que j'ai des intérêts financiers et des relations à brosser dans le sens du poil, merci de me le rappeler :)
thedan
(16h39) thedan lirian > A 16 ans, va dire à ta fille quoi regarder, tu vas passer pour un vieux con (et elle aura raison). Néamoins ça l'a fait marrer et elle ira pas acheter (elle) pour autant un jeu... Elle le sait tries bien que c'est de la pub. MAis elle a 16 ans...
noir_desir
(16h31) noir_desir lirian > trump sort de ce corps
lirian
(16h15) lirian je les ajouterais volontiers à ma liste de gens à executer après les politiques et les banquiers tiens, les influenceurs sous perfusion d'argent, #liriandictator2017
lirian
(16h08) lirian c'est pire que de la pub directe
lirian
(16h07) lirian ou alors faut vraiment expliquer au gamin ce qu'il regarde, et qu'il est là pour démonter ton cerveau et mettre un produit dedans
lirian
(16h04) lirian on ne laisse pas ses enfants regarder les mauvaises chaines aussi, laisser regarder un influenceur/soumis c'est laisser son gamin regarder de la pub h24, c'est à mon humble avis très mauvais
Laurent
(14h45) Laurent Dks > Plus qu'à espérer qu'il soit bien accueilli et qu'ils nous refassent wonderboy 5 dans la foulée
Dks
(14h43) Dks Laurent > fini aussi sur master system, le jeu est super relooké, je pense qu'il sera aussi facile, mais bon ils méritent mes sous là.
thedan
(14h27) thedan J'imagine que tu peux rapidement tomber dnas le coté "homme sandwich" (sans vouloir les excuser car ils se disent journalistes les mecs)
thedan
(14h26) thedan apres le milieu de journaleux de JV doit quand même pas étre facile : entre les sollicitations marketing, les peu de moyens de plus en plus, le milieu jeune et relativement peu reconnu. Un critique de ciné est reconnu, celui de jv, je pense pas..
Crusing
(14h24) Crusing Pour les autres youtubeurs de moins de 20 qui se définissent eux meme comme influenceurs, j'y connais rien, j'ai pas 14 ans. Mon instinct tenderait à vouloir leur donner une fessée de prime abord
Crusing
(14h21) Crusing Ouais enfin benzaie est pas le meilleur exple du pire en déontologie hein, même ses échanges avec chièze il garde sa ligne, c'est justement pour faire un versus aigri/bisounours, après oui c'est pour lui faire de la visibilité, oh! le salow!
thedan
(14h18) thedan jouer à des jeux vidéo.... Elle ne sais meme pas à quoi il joue mais il y joue donc c'est trop bien !
thedan
(14h17) thedan Crusing > ah mais ca c'est les fameux influenceurs... Regarde le redac chef de gamekult, le disait : aujourd'hui les grands marques (xbox, playsation, etc etc...) préfèrent passer par eux car t'as pas de filtre... Ma fille regarde squeezie en train de
thedan
(14h14) thedan c'est plus que limite malhonnete... Apres si t'es freelance et que tu veux bouffer à tous les râteliers, ok mais que tu revendiques pas une certaine vertu !
Crusing
(14h13) Crusing c'est Webédia... le problème vient surtout du fait que bcp prennent les youtubeurs pour des role model qui devraient se nourrir d'air et de commentaires.
thedan
(14h13) thedan A la limite, ça ça m'a pas choqué ( à la limite, tu sais qu'il est faux cul puis bon le salaire) mais que pendant quasiment un an, à chaque fois, on présente le mec comme "trunk de gamekult" alors que c'est le directeur des programmes Webtv de webmédia
thedan
(14h10) thedan bixente > Bah tu sais, regarde Trunks de Gamekult. Surement pour un meilleur salaire, il est parti chez Webmédia dont l'ethique n'est plus à faire...Alors que GK essaye de faire de son mieux pour être exemplaire
Laurent
(13h42) Laurent Ca c'est du remake ! (wonder boy) [youtube.com] Dans une autre vie, je l'avais fini sur master system
zouz
(13h39) zouz bixente > Je suis désolé de te l'apprendre aussi brusquement mais c'est nul depuis le début... Tu grandis voilà tout. Un peu comme quand j'ai commencé à trouver Bioman mal branlé et trop répétitif.
Crusing
(13h34) Crusing Calme toi, it's gonna be aaaalright.
bixente
(12h33) bixente Le type crache sur le système des gros sites de JV putaclic mais fricote avec julien Chièze. Il vient même d'adhérer à la TV de JV.com. Un putain de faux-cul.
bixente
(12h28) bixente C'est devenu un type condescendant et vulgaire. Il bouffe à tous les râteliers et est d'une mauvaise foi sans nom.
bixente
(12h25) bixente J'appréciats beaucoup Benzaie. Mais
Crusing
(11h38) Crusing (10h23) kmplt242 > Oui c'est très mauvais, après il devait pas etre trop en mode sketch/montage là bas, Chroma y'en a toujours un tous les 1 mois et demi, le dernier est assez récent.
Le vertueux
(10h35) Le vertueux Carrément et niveau émulation les logiciels sur windows sont très fiables contrairement à certaines consoles portables où j'ai du mal à faire tourner une snes par exemple.
choo.t
(10h30) choo.t Le vertueux > et garder la même ludothèque steam et le SteamCloud.
choo.t
(10h28) choo.t noir_desir > ouai enfin, c'est pout l'exemple d'émulation, sinon en code natif t'as Overwatch qui tourne dessus : [youtu.be] ça te donne une idée des possibilité.
Le vertueux
(10h27) Le vertueux noir_desir > Tu peux jouer à super meat boy, Ori, child of light,, mother russia bleed, Party hard,inside, j'en passe.