Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Martin O'Donnell gagne contre Bungie

CBL par CBL,  email  @CBL_Factor
 
En avril 2014, Martin O'Donnell était viré comme un malpropre de Bungie. Aussitôt après, il attaquait en justice le studio pour des congés non payés. Le jugement a été prononcé vendredi : Bungie a perdu et ne peut pas faire appel. Non seulement Martin va toucher un paquet de sous mais en plus il va recevoir un gros paquet d'actions Bungie.

Mais surtout on a appris pourquoi Martin a été viré. L'histoire commence en 2000. Microsoft rachète Bungie et au même moment Martin O'Donnell intègre Bungie en tant qu'audio director. Il avait déjà composé la musique de Myth et de Myth 2. Quasiment toute l'équipe de Bungie s'est barrée après le rachat par MS faisant de O'Donnell un fondateur du nouveau Bungie. Il sera en charge de la musique des Halo mais aussi du sound design.

Le contrat pour Destiny stipulait qu'il serait question de bien plus qu'un jeu. Du coup, Martin O'Donnell a créé la musique pour l'intégralité de la franchise. Le résultat est une symphonie à huit mouvements portant le nom de Music Of The Spheres. Comme pour les Halo, O'Donnell a aussi bossé sur le sound design, les effets sonores et les cinématiques.

Le problème est que l'éditeur, Activision, n'en avait rien à carrer. Pour l'E3 2013, la musique du jeu devait accompagner la première bande-annonce. Activision a préféré la remplacer par une autre musique qui n'avait rien à voir avec le jeu. Furieux, O'Donnell a commencé par tweeter que la musique de la bande-annonce ne venait pas de Bungie et a tenté de saboter la diffusion de la bande-annonce. A partir de ce moment, la relation entre Harold Ryan (président de Bungie) et son vieux pote O'Donnell s'est considérablement dégradée sous la pression d'Activision qui estimait que l'attitude d'O'Donnell pouvait entrainer une rupture de contrat.

Ryan voulait directement virer O'Donnell mais lui a d'abord donné une appréciation défavorable lors de son entretien annuel. Puis O'Donnell a eu l'idée saugrenue de partir en vacances profitant du fait que le jeu avait été repoussé. A son retour il a été accusé de manquer à ses obligations et qu'il ne bossait pas assez sur le jeu. Des plaintes de l'équipe audio ont aidé Ryan a monter un dossier contre O'Donnell et le conseil d'administration a fini par accepter de le licencier.

Depuis, Martin O'Donnell a fondé un nouveau studio, Highwire Games, et Destiny a été un joli succès commercial à défaut d'être un succès critique. Mais surtout c'est un bel exemple d'ingérence d'Activision et surtout de son département marketing qui a réussi à saborder la camaraderie d'un studio jusqu'alors soudé.
Rechercher sur Factornews