Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Mario + The Lapins Crétins Kingdom Battle se dévoile officiellement

Frostis Advance par Frostis Advance,  email  @FrostisAdvance  
 
Ok, la surprise n’était pas présente, puisque le jeu a fuité quelques jours avant l’E3, mais l’émotion était là sur scène. Pour le coup, Yves Guillemot a fait le bon choix en commençant la conférence directement par l’annonce de Mario + The Lapins Crétins Kingdom Battle sur Nintendo Switch et avec la présence de Shigeru Miyamoto sur scène. Et comme bien souvent au Japon, on ne s’astique pas tout seul et on félicite l’équipe qui a développé le jeu, ce qui a donné les larmes aux yeux à Davide Soliani, le Creative Director du jeu, lorsque le père de Mario l’a remercié pour son travail.

On a donc pu découvrir ce qu’est réellement ce Mario + The Lapins Crétins Kingdom Battle, qui d’après les dires d’Ubisoft est « facile à prendre en main mais difficile à maitriser ». On se retrouve avec un jeu d’exploration et d’action tactique avec une direction artistique maîtrisée et colorée (ce qui fait plaisir avec tous ces jeux post-apo qu’on s’est tapé dans les autres conférences), qui prouve que le moteur Snowdrop, utilisé pour Tom Clancy's : The Division et South Park : L'Annale du Destin, peut faire quelques merveilles à ce niveau.

L’histoire du jeu semble être assez simple, puisque nous avons à faire à une simple invasion du Royaume Champignon par des Lapins Crétins. Si ça se trouve, pour une fois, ce ne sera pas Bowser qui sera derrière tout ça ! La dernière fuite du jeu parlait d’un titre qui serait composé de 35% d’exploration et 65% de combat, ce qui semble se confirmer par ce qu’on a vu. En gros, on déplace sa petite équipe de 4 personnages via un petit robot nommé Tuttorio, dans un monde pas vraiment ouvert. En tout cas, de ce qui nous a été montré. 
Si vous cherchez le nom de la musique, c'est It's All For Rock N' Roll, de l'excellent groupe Airbourne (qui sont aux Hellfest cette année). 

Si l’exploration ne nous a pas fait tomber de notre chaise, les combats eux, sont déjà vachement plus attractifs ! Les développeurs ont opté pour du Tactical RPG au tour par tour, mais avec des déplacements assez ouverts. En gros, on peut se déplacer dans une zone là où on le souhaite, plutôt que via des cases à la Fire Emblem. Le but sera évidemment de trouver la meilleure stratégie de défense et d’attaque, en plaçant ses personnages à des endroits clés de la carte.

Chaque personnage possède des aptitudes propres qu’il faudra débloquer tout au long de l’aventure. Par exemple, Mario peut propulser un coéquipier (Peach Lapine dans l’exemple) avec ses jambes pour l’aider à aller plus loin que sa zone de déplacement de base. Pour le reste, on garde l’environnement de notre plombier, avec des blocs qui peuvent se détruire, des tuyaux faisant office de raccourcis, etc. 

Au passage, pour les amoureux de musiques, sachez que le compositeur Grant Kirkhope (GoldenEye 007, Banjo-Kazooie, Perfect Dark, Viva Piñata, A Hat in Time, Yooka-Laylee, The King's Daughter, etc) a confirmé sa présence dans l’équipe via Twitter, ce qui est direct un signe de qualité.

Mario + The Lapins Crétins Kingdom Battle sera donc une exclusivité Switch et sortira le 29 août prochain. Et comme bien souvent avec Ubisoft, nous aurons droit à plusieurs versions. La version standard sera vendue environ 59€, tandis que la version collector sera à 94,99€. Mais pour ce prix, on aura le jeu complet, la bande-son, 12 cartes collector, mais aussi une figurine Ubicollectibles Lapin Crétin-Mario (16,5cm). D’ailleurs, il en existe d’autres via la boutique officielle d’Ubisoft

Rechercher sur Factornews