Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Love at first sight

Joule par Joule,  email  @j0ule  
 
C'est à la GDC que le monde a pu découvrir Love, un jeu d'aventure à la première personne (presque) massivement multijoueur. Le projet était présenté par son concepteur et unique développeur, Eskil Steenberg, une sorte de génie technique et artistique qui arrive à pondre un univers graphique original et un moteur procédural pour en assurer la création.

Si on est assurément loin de l'aboutissement du projet (ce qui n'arrivera peut-être jamais), on ne peut que louer son ambition. Celle de faire partir la communauté des joueurs de rien pour leur faire créer leur propre monde : construire une ville pour s'abriter, déformer le terrain pour créer des murs pour se protéger, des tunnels pour mieux circuler, découvrir comment construire un fusil et en faire profiter toute la communauté. Pas question de compétition, le concepteur voulant que les joueurs s'entraide et deviennent une communauté d'amis.

Un chouette concept qui sort des sentiers battus, un jeu intelligent pour des joueurs intelligents. Dans l'excellent article de Rock Paper Shotgun qui est littéralement tombé sous le charme, Eskil Steenberg estime qu'une base de 200 joueurs permettrait de rendre son projet rentable. Merci elton.
Rechercher sur Factornews