Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Leslie Zoom Zoom Bang / Dans Sa Benz Benz Benz

CBL par CBL,  email  @CBL_Factor
 
Quand un groupe de rock cartonne, il y a généralement deux destins possibles qui ne sont pas forcément incompatibles :
  • le chanteur/guitariste décède d'une overdose
  • le groupe se sépare et s'envoie des procès dans la gueule à propos des droits d'auteur
Leslie Benzies n'a pas fait d'overdose mais il en fera peut-être une s'il claque en coke les 150 millions de dollars qu'il espère récolter du procès qu'il fait à son ancien employeur, Rockstar Games. Explications.
 

En septembre 2014, Rockstar Games est sur le toit du monde. Le studio fête le premier anniversaire de GTA V qui est en train de battre tous les records. Leslie Benzies, producteur et designer du jeu en plus d'être président de Rockstar North, est invité à prendre un congé sabbatique. Pendant son absence, Take-Two et les frères Houser (les patrons de Rockstar Games) complotent pour essayer d'évincer Leslie. A son retour de congé sabbatique le 1er avril 2015, Leslie doit faire face à un poisson d'avril tordant : son badge a été désactivé. La sécurité le reconnait et le fait entrer dans les locaux de Rockstar North puis le met dehors sans raison. Le lendemain, Leslie posait sa démission et entrait dans une phase de négociation avec son ancien employeur. Les négociations ont échoué et les procès vont démarrer.

Alors pourquoi Sam et Dan Houser voulaient virer Leslie ? La raison est simple : le pognon. Leslie estimait qu'il aurait dû toucher autant de royalties que les frères Houser car il était autant important pour les jeux Rockstar que Sam et Dan. Les patrons de Rockstar étaient au courant de cette demande et ont donc réfléchi au moyen d'y échapper. Le 23 mars 2015, Leslie a fini par envoyer un email à Take-Two demandant de toucher autant de royalties que les frères Houser et ce rétroactivement depuis 2009. Cela consituerait une rupture de contrat selon Rockstar qui fait donc un contre-procès à Leslie sur cette base.



Pourtant Leslie a probablement raison et c'est sur cette base qu'il fait un procès à Rockstar en demandant 150 millions de dollars de royalties. En plus d'être un membre clé de tous les GTA depuis le 3, il a aussi sauvé la mise à Rockstar pour Red Dead Redemption qui s'est vendu à plus de 13 millions d'exemplaires. La plainte de Leslie contient une série d'emails de Sam Houser à Leslie lui demandant son aide.
"The ups and downs are VERY extreme. We have to fix this. Quickly. Help! I'm freaking!'"

"This [RDR] is a (recurring) nightmare [...] But one i/we need to get out of. I have problems with the camera all over the place. So much so, that I can't be rational or specific about it. The darkness!!!"

"PLEASE help me/us get rdr [Read Dead Redemption] into shape. I am a jabbering wreck right now [...] I need The Benz!'"
La plainte explique qu'après que Leslie a pris les rênes du projet, RDR a avancé à vitesse grand V et Rockstar a pu présenter le jeu à Sony et Microsoft. Il est connu que le projet a connu un développement chaotique qui a été relayé en partie par les épouses des développeurs. A ce jour GTA V s'est vendu à 66 millions d'exemplaires et GTA Online a rapporté 500 millions de dollars en micro-transactions. Sur ces micro-transactions, Rockstar se fait une marge de 100%. L'intégralité de la plainte se trouve ici.
Rechercher sur Factornews