Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Le vent venu de l'est

CBL par CBL,  email  @CBL_Factor
 
Andrzej Sapkowski et Dmitry Glukhovsky ont deux points communs : leur nom de famille rapporterait un paquet de points au Scrabble si ce dernier autorisait les noms propres et ils sont les auteurs de livres adaptés en jeux vidéo.

Andrzej Sapkowski est le créateur de The Witcher mais ne veut rien avoir à faire avec les adaptations vidéoludiques. L'auteur a refusé de collaborer avec CD Projekt RED et ne considère pas le jeu vidéo comme un médium capable de raconter des histoires intéressantes. Même si les jeux The Witcher se passent dans le même univers, ils racontent des histoires différentes que les bouquins. Andrzej  considère que les jeux ont vampirisé son audience et il pense que ce sont ses bouquins qui ont fait vendre les jeux et pas l'inverse.

"I think that he's totally wrong, and that he's an arrogant motherfucker" pense Dmitry Glukhovsky. A l'age de 22 ans, ce dernier a publié Metro 2033 gratuitement en ligne. Le livre a connu un succès immédiat et a connu deux suites. Suivant la philosophie de Lovecraft, Dmitry a encouragé ses fans à collaborer à l'univers en écrivant des spin-offs. Les devs de 4A Games ont lu son bouquin et ont trouvé que l'histoire était parfaite pour le jeu qu'ils voulaient créer. Dmitry a collaboré étroitement avec 4A pour le premier opus, Metro 2033, qui est une adaptation directe du premier livre. Pour la suite Last Light, Dmitry a écrit une histoire originale juste pour le jeu.
Rechercher sur Factornews