Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Le simulateur du capitalisme interplanétaire Offworld Trading Company a son early access

rEkOM par rEkOM,  email  @fabieneychenne
 
Avec CBL, nous partageons un certain tropisme pour la licence Civilization et en particulier son quatrième opus. Alors, lorsque son créateur Soren Johnson avec ses compères Dorian Newcomb et Brad Wardell qui ont respectivement bossé sur toutes les licences Sid Meier et sur Galactic Civilizations se lancent dans l'aventure d'un nouveau studio soutenu par Stardock, on se dit que ça pourrait sentir bon. 
CBL vous avait parlé de leur studio Mohawk Games et d'un premier prototype de jeu Offworld Trading Company, et bien aujourd'hui, après une phase où un petit millier de personnes a pu tester l'alpha, vous pouvez pré-commander le jeu afin de mettre les mains sur l'accès anticipé qui débutera le 12 février. 

Offworld Trading Company vous met dans la peau d'un Jérôme Kerviel d'un futur proche mais localisé sur Mars. La mécanique du jeu est étrange mais innovante.
C'est un RTS et non un tour par tour, dans lequel vous n'avez pas d'unité ou autres moyens d'attaquer que votre talent de haut voltigeur de la finance interplanétaire. En effet, dans Offworld Trading Company, le théâtre des opérations est le "Marché". Vous affrontez les autres joueurs en essayant de les ruiner en exploitant les 13 ressources martiennes disponibles. Vous pouvez par exemple, acheter à vil prix de l'eau puis vous assurer d'arrêter votre production pour en raréfier la ressource, revendre vos stocks et empocher une bonne plus value,  ou rechercher une technologie permettant de miner des champs d'aluminium au plus proches de vos ennemis qui pourtant en possèdent le titre d'exploitation.
Ici, pas de main invisible et de concurrence pure et parfaite, vous pourrez faire appel à des pirates pour voler la production de vos concurrents, les espionner, saboter leurs buildings, créer des mutineries, etc. 

Si le concept vous parait étrange vous n'êtes pas les seuls, Soren Johnson écrit dans son dernier billet : Bien que j'ai travaillé sur Offworld Trading Company pendant plus d'un an, j'ai toujours du mal  à savoir comment commencer à décrire le jeu. Pourtant, les grands journalistes semblent en dire du bien et si vous voulez creuser un peu plus, Soren Johnson a répondu aux questions de Redditeurs sur leur subreddit.



 

Rechercher sur Factornews