Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Le PC range ses boîtes

Marc par Marc,  email  @_Armc
 
D'après une étude menée par le cabinet DFC Intelligence, 92 % des ventes de jeux PC réalisées en 2013 sont numériques. Les boîtes de jeux représentent moins de 10 % des ventes effectuées à travers le monde. Rien d'étonnant au vu du succès fulgurant de mastodontes comme les plateformes Steam, Origin ou encore la mode des jeux vendus en bundle à prix cassés.

Un constat d'autant plus évident lorsqu'on observe la plateforme de Valve mettant en avant ses programmes Greenlight et Early Acces refourguant par pelletées des jeux en alpha/bêta à l'image d'un certain DayZ s'étant vendu à plus d'un million d'exemplaires depuis son entrée dans le programme.

En Angleterre, pour la seule année 2013, la vente de jeux dématérialisés tous supports confondus a générée pas moins de 1.48 milliard d'euros soit une progression de 16.4% par rapport à l'année 2012. De plus l'étude prévisionnelle révèle également que la vente de jeux PC pour 2014 générerait mondialement de 22 à 25 milliards de dollars et dépasserait les ventes consoles d'ici à 2015.

Le cabinet souligne que le phénomène des MOBA et des jeux free-to-play ne sont pas étrangers à ces résultats en hausse. Pour ceux qui en doutaient encore free-to-play ne rime définitivement pas avec philanthropie, les cash-shop tournent à plein régime. Le jeu PC est en passe de réussir sa transition. Même si les jeux boîtes tombent en désuétude, les éditeurs en font des objets collectors à l'image des coffrets/éditions collectors, ultimate, legendary et autres superlatifs venant gratifier la sortie des grosses productions.
Rechercher sur Factornews