Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

La SAGA King.com continue

CBL par CBL,  email  @CBL_Factor
 
Alors qu'ils étaient en pleine campagne de lutte contre les vilains copieurs et autres profiteurs, King.com a été pris la main dans le sac en train de voler un jeu Flash, une pratique aussi nulle que courante dans le métier. Il faut dire que non seulement c'est facile à faire mais en plus il n'y a quasiment aucun risque pour ces gros studios de finir devant un tribunal. Si vous me permettez l'utilisation d'une expression américaine, "it's like taking CANDY from a baby".

Bref. King.com s'est quand même dit qu'il fallait s'exprimer. Ils ont donc publié le communiqué suivant :
King does not clone other peoples' games. King believes that IP – both our own IP and that of others – is important and should be properly protected. Like any prudent company, we take all appropriate steps to protect our IP in a sensible and fair way. At the same time, we are respectful of the rights and IP of other developers. Before we launch any game, we do a thorough search of other games in the marketplace, as well as a review of trademark filings, to ensure that we are not infringing anyone else's IP. However, for the avoidance of doubt, in this case, this game – which was coded by a third-party developer 5 years ago – has been taken down.
Pour ceux qui ne parlent pas la langue de bois, ils expliquent qu'ils font très attention à la propriété intellectuelle et qu'ils ne clonent pas les jeux mais ils ont quand même viré le jeu de leur site. C'est bien connu : c'est quand on est innocent qu'on prend des mesures préventives comme forger un alibi ou dissoudre dans l'acide les gants qui ont servi à étrangler sa femme.

Evidemment on pourrait pointer du doigt le fait qu'en plus d'avoir volé un jeu ils l'ont appelé Pac quelque chose histoire de s'approprier la réputation de Pac-Man, exactement ce qu'ils cherchent à combattre en déposant les noms SAGA et CANDY. Mais ce serait de l'acharnement.
Rechercher sur Factornews