Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

L'Epic Games Store continue à offrir des bons de séduction

Nicaulas par Nicaulas,  email  @nicaulasfactor
 
Filer des jeux gratos pour attirer le chaland est courant chez tous les concurrents de Steam. La moitié de mes ludothèques Origin et Uplay est constituée de jeux offerts. Certes, ce sont souvent des jeux assez anciens ou plutôt mineurs, et ils sont recyclés à intervalle réguliers. Pour venir marcher sur les plates-bandes de Valve, Epic compte non seulement sur la fidélisation des joueurs de Fortnite et l'expertise de Sergey Galyonkin, mais également sur cette pratique dont l'efficacité n'est pourtant pas évidente. Electronic Arts l'a même stoppé l'été dernier, pour l'intégrer à Origin Access, son service d'abonnement premium qui reprend le principe du Playstation Plus et utilise les jeux gratuits comme cadeau bonus.

Ceci étant, à la différence d'Ubisoft et Electronic Arts, Epic a décidé d'y aller à fond et de jouer la carte du qualitatif ET du quantitatif. Plutôt que de gratter le fond du catalogue une fois par mois, l'Epic Games Store propose une nouvelle offre tous les 15 jours, et choisit des jeux réputés dont certains sont assez récents. Après Subnautica (le GOTY 2018, tout de même), Super Meat Boy, What Remains of Edith Finch (le GOTY 2017, tout de même) et actuellement The Jackbox Party Pack, le store proposera Axiom Verge lors de sa prochaine quinzaine. Souvent rangé dans la catégorie des metroidvania, le jeu de Thomas Happ jouit d'une excellente réputation, surtout grâce à son incroyable B.O. qui à elle seule vaut le détour.

Le choix des jeux laisse peu de place au doute : Epic essaye d'attirer le joueur moyen habitué à Steam en lui recréant à marche forcée un environnement familier rempli d'un best-of de ses jeux préférés, mais débarassé des 450 autres bidules récupérés en soldes et jamais lancés. Pour le motiver à essayer Fortnite, parce qu'allez, ça aussi c'est gratuit, tu peux bien essayer 5 minutes pour ne pas mourir idiot, non ? On apprécie l'effort, mais pour l'instant vu de notre côté de la lorgnette il reste encore pas mal de chemin à parcourir avant de nous attirer vers cette autre crèmerie. Qui parmi nous a acheté un jeu sur le store ? Ou bien votre ludothèque ressemble-t-elle plutôt à ça, un assemblage de jeux gratuits même pas installés : 



Il faut cependant ajouter que, dans les prochains mois, l'Epic Games Store devrait bénéficier de plusieurs exclusivités (au moins temporaires), à commencer par Super Meat Boy Forever. Ce qui devrait changer un peu la donne pour quelques joueurs. Si on combine ça avec d'autres pratiques assez agressives, comme les parts plus importantes reversées aux développeurs ou la mise à disposition des outils de l'Unreal Engine 4, Epic semble utiliser judicieusement son trésor de guerre pour taper fort. Mais Steam est un énorme sac à PV, assis sur un trésor de guerre encore plus massif. 
Rechercher sur Factornews