Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

L’abo n’est pas universel

Nicaulas par Nicaulas,  email  @nicaulasfactor
 
Les abonnements « à la Netflix » (un forfait mensuel donnant un accès illimité à un catalogue de jeux via le online) sont à la mode depuis quelques temps. Il faut dire que le concept offre pas mal d’avantages pour les éditeurs : il attire les joueurs et les joueuses avec la promesse d’une profusion de jeux (dont certains disponibles avant la sortie) pour un tarif abordable, favorise la rétention du public à cause du biais cognitif des coûts irrécupérables (« j’ai payé pour ce service, si je ne l’utilise pas à fond je perds de l’argent »), renforce l’attrait des exclusivités (souvent proposées en dehors de l’abo, faut pas déconner non plus) et pousse à la consommation en retirant régulièrement des titres du catalogue. C’est un peu la douille de ce genre de système, une fois sortis du catalogue les jeux doivent être rachetés pour redevenir jouables. Certes, ce sont souvent des vieilleries sur lesquelles on fera l’impasse, mais c’est toujours frustrant de se dire qu’on doit payer deux fois pour une même version du jeu.

L’offre est variée et continue de se diversifier : EA propose le EA Access et le Origin Access, Sony le PSNow, Microsoft le Xbox Game Pass, et désormais c’est Ubisoft qui s’y mets avec le Uplay +. Annoncé lors du dernier E3, le service se détaille un peu : il démarrera le 3 septembre, coûtera 14,99€ par mois et proposera un catalogue de 108 jeux au lancement. Parmi les titres, on retrouve les fers de lance du jeu service made in Ubisoft (et qui lui assurent de très jolis revenus) : les Assassin’s Creed, les Far Cry et surtout les Tom Clancy avec notamment Rainbow Six Siege, énorme carton populaire. Mais on trouve aussi les Anno récents, l'intégralité des Heroes Of Might & Magic et des The Settlers et des vieilleries comme Pod.

A la manière d’un Amazon Prime, le service sera gratuit pendant un mois (du 3 au 30 septembre pour être exact) à condition d’enregistrer sa carte de crédit. Ça sera une belle opportunité de vous faire quelques AAA open world génériques, mais mettez-vous une alarme sur le téléphone pour penser à vous désengager avant d’être dépités d’être débités.

Ajoutons que du côté du Xbox Game Pass, plusieurs jeux vont rejoindre le catalogue de l’abonnement dans les prochains jours, notamment MGS V Phantom Pain, The Banner Saga 3, Resident Evil 4, ou encore Killer Instinct DE. Dans le lot des prochaines annulations, on citera Dandara, Hitman, Iron Brigade ou encore Dead Rising 2.
Rechercher sur Factornews