Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Kojima fait son marché

CBL par CBL,  email  @CBL_Factor
 
Hideo Kojima est un homme heureux. Il a un nouveau studio et une exclu PS4 (exclu console). Il a juste un léger problème : il n'a plus de moteur 3D. Pire encore : Julien Merceron, l'architecte du Fox Engine, a décidé de ne pas le suivre dans l'aventure Kojima Productions et bosse maintenant chez Namco Bandai.

Au passage, durant une masterclass à la Cité Des Sciences et de l'Industrie, Julien Merceron a confirmé que Kojima est un fou furieux qui touche à tout ce qui se rapporte à ses jeux : game design, histoire, marketing, moteur 3D... On peut aussi ajouter qu'il dirige les acteurs lors des séquences de mocap' et qu'il réalise les cinématiques.

Mais bref. Kojima repart de zéro niveau technique. Heureusement il peut compter sur le soutien de Sony. Le constructeur finance en partie le jeu et lui a prêté Mark Cerny pendant dix jours. Si vous vous souvenez, le bonhomme est l'architecte de la PS4 et il parle parfaitement japonais. Ensemble, ils font un tour des studios first party de Sony afin que Kojima fasse son petit marché. Ils ont jeté un oeil aux techniques de mocap de The Last Of Us, ils sont allés chez Sucker Punch, ils ont testé le PS VR chez Sony London, ils sont allés parler création de personnage chez Media Molecule et aujourd'hui ils sont chez Guerilla Games.

Du coup chez Crytek on tente de faire du pied au duo de choc en expliquant "nous aussi on a des technos cool et on n'est pas loin d'Amsterdam" suivi par un "on fait aussi de la RV. Et du cidre !". Mais Kojima n'est pas fou. Kojima suit les news comme tout le monde et sait qu'il ne faut pas faire confiance aux moteurs allemands.
Rechercher sur Factornews