Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

IW contre Activision : encore une nouvelle plainte

CBL par CBL,  email  @CBL_Factor
 
Alors que les départs continuent chez Infinity Ward (on en serait à 28) et que Respawn embauche encore des anciens du studio, 38 développeurs d'IW (démissionnaires ou encore en poste) ont porté plainte contre Activision.

Tout comme Jason West et Vince Zampella, ils veulent qu'Activision leur paye les bonus promis. Activision retarderait leur paiement histoire qu'ils restent dans le studio et qu'ils se mettent à bosser sur Modern Warfare 3.

Par ailleurs, Activision est tenu par la loi Californienne de payer aux anciens employés tout l'argent dû. Le "Infinity Ward Employee Group" (le nom du groupe qui porte plainte) réclame entre 75 et 125 millions de dollars. Chez Activision, on continue de dire que tout a été fait en règle. Qui a tort ? Qui a raison ?

En remontant un peu le temps, on rappelle que les chevaliers blancs Jason West et Vince Zampella sont les mêmes sur qui on a copieusement craché il y a quelques temps car c'est d'eux que venait l'idée brillante de supprimer les serveurs dédiés. Et il est clair que la désintégration d'IW pour former Respawn n'est pas une idée qui leur est venu soudainement après avoir été viré. Un plan pareil se prépare de longs mois à l'avance. On ne va pas pleurer sur un studio dont le succès vient de FPS ultra-linéaires (mais fort réussis) dont le gameplay n'a pas évolué depuis 3 opus. On ne va pas non plus soutenir Activision qui a du sortir deux nouvelles licences en 5 ans.

Au fond, les joueurs s'en tamponnent complètement. Sur PC, le DLC de Call of Duty 4 : Modern Warfare était gratuit. Celui de Call of Duty : Modern Warfare 2 est en précommande sur Steam à 14 euros et il est troisième des ventes. Et rien de tout cela n'empêchera Call of Duty 7 d'être multi-million seller. "Girls just wanna have fun" disait la grand prophétesse Cindy Lauper.

C'est peut-être une bonne idée en fait. Arrêter de s'occuper de procès, de pognon, des messes basses et des petites phrases souvent sorties de leur contexte pour se concentrer sur les jeux et si possible les bons faits avec amour et respect des joueurs.
Rechercher sur Factornews