Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

ISIS the real life ? ISIS just fantasy ?

CBL par CBL,  email  @CBL_Factor
 
Chers camarades nerds, l'heure est grave. La plus grosse vermine de la planète, les terroristes d'ISIS, ont décidé d'attaquer un autre pilier de notre culture. Après avoir volé le nom de l'agence de renseignement d'Archer, ils s'en prennent maintenant aux jeux vidéo. Ou plutôt ils les utilisent pour recruter.

Tandis qu'Al Qaeda est encore cantonné à la préhistoire niveau communication avec ses VHS de barbus dans des grottes, ISIS fait dans le web 2.0 à grands coups de réseaux sociaux et de vidéos blindées d'effets spéciaux. Pour cibler le public jeune, ils expliquent qu'en devenant des terroristes les joueurs pourront réaliser leurs fantasmes glauques à savoir utiliser des vrais flingues et tirer sur des vrais gens. Ils accompagnent le tout de slogans type "This Is Our Call of Duty. And We Respawn in Jannah". C'est aussi ce que confiait à la BBC en juin un membre d'ISIS. Dans leur dernière vidéo, ils utilisent même Grand Theft Auto V pour montrer tous les trucs cool qu'on peut faire chez eux.

Bien entendu ils oublient de mentionner la possibilité de se prendre une bombe américaine sur le coin de la tronche mais comme on dit, YOLOATYGTHTSFSV ! (You only live once and then you go to heaven to supposedly fuck seventy-two virgins). Les plus taquins d'entre vous noteront que cette tactique de recrutement est très similaire à celle de l'armée américaine quand ils ont lancé leur propre FPS multi. Si cela se trouve, les joueurs qui ont rejoint l'armée américaine après avoir joué à America's Army et ceux qui ont rejoint ISIS en pensant faire comme dans Call Of Duty vont se retrouver IRL sur les mêmes serveurs. Encore mieux : le premier étant plutôt un jeu PC et le second étant plutôt un jeu console, on va pouvoir juger de la supériorité du clavier-souris sur le pad.

Rechercher sur Factornews