Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Infinity Ward : les employés modern

CBL par CBL, d'après Game Informer  email  @CBL_Factor
 
L'affaire du multi de Call of Duty : Modern Warfare 2 n'en finit pas et ce ne sont pas les propos d'IW qui vont calmer.

Du côté des chefs, Jason West et Vince Zampella, on explique que c'est pour le bien des joueurs et que ça va limiter les problèmes de triche et de différence de niveaux entre les joueurs. Après on pointe du doigt les vilains pirates alors que Call of Duty 4 : Modern Warfare est toujours dans le top 10 des ventes PC en France chez Amazon deux ans après sa sortie et que le jeu a à peine baissé de prix. Puis on finit par expliquer qu'une partie des gens qui se plaignent (à savoir les loueurs de serveurs) le font pour de basses raisons financières. Tu m'étonnes : vu qu'il n'y a plus de serveurs dédiés, ils ne peuvent plus rien louer.

Pendant ce temps, le community manager essaye de calmer le jeu en expliquant comment ça va marcher. Ce sera comme la majorité des jeux avec matchmaking : on choisit quelques paramètres et on est envoyé automatiquement sur le "meilleur" serveur en priant pour que ce soit le bon. On rappelle qu'on fait aussi bien voire mieux avec une liste de serveurs et des filtres. Quant aux matchs privés, ce sont juste des parties qu'un joueur peut créer en choisissant une partie des options. IW a quand même pensé au cas où l'hôte quitte la partie : un autre joueur de la partie devient hôte. "La chose qu'on perd c'est la possibilité de configurer la partie en profondeur avec des mods et autres" ont déclaré Jason et Vince. Sans déconner. C'est justement un des intérêts d'un vrai serveur dédié. Par contre IW a créé un système de listes d'amis ce qui est super utile quand on a déjà Steam qui tourne derrière.

Pour justifier tout cela, on nous raconte que c'est pour le pauvre joueur casual qui serait perdu par une liste de serveurs ou qui n'arriverait pas à créer un serveur dédié. Pourtant les milliers de joueurs qui jouent à Counter et qui créent des serveurs ne sont pas tous doctorants en physique quantique...
Rechercher sur Factornews