Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

[Hors Sujet] The Lego Movie / La Grande Aventure Lego

CBL par CBL,  email  @CBL_Factor
 
Dans la dictature capitaliste gérée par une main de fer par le PDG d'Octan, Emmet est un bonhomme Lego de base. Il fait ce qu'on lui dit de faire avec le sourire tout en chantant les tubes pop débiles qui passent à la radio. Mais quand il tombe par hasard sur l'objet qui permet de sauver le monde, il se retrouve embarqué dans une aventure folle aux côtés de Wild Style, Vitruvius et Benny. Et Batman.

A première vue, se taper une pub Lego d'1H40 peut sembler une idée farfelue et pourtant The Lego Movie est bien parti pour être le meilleur film d'animation de l'année. La quasi-intégralité des éléments du film est composé de pièces de Lego y compris les nuages, la flotte, la lave... Le rendu (double d'une bonne dose de tilt-shift) est incroyable : on a vraiment l'impression de regarder des constructions de Lego. Les animateurs ont en plus fait exprès de sauter des étapes d'animation histoire de donner un aspect stop-motion au film qui fonctionne à merveille. Il faut dire que le directeur de l'animation n'est autre que Chris McKay (Robot Chicken).

Mais surtout le film est une perle d'écriture. The Lego Movie enchaîne les blagues, les références et les scènes d'action à toute allure et emballe le tout avec une réalisation très dynamique. Les dialogues servis par une pléthore de stars (Morgan Freeman, Will Ferrell, Liam Neeson...) font mouche et le film joue en permanence sur l'aspect Lego. Le film ne se prend que rarement au sérieux, un peu comme les jeux de Traveller's Tales mais en beaucoup plus réussi. L'univers Lego étant vaste, le film propose un patchwork de pirates, de personnages DC, de Lego Technic... qui fera plaisir aux nerds et/ou à ceux qui ont grandi en assemblant tout et n'importe quoi avec ces petites briques.

Au final, on a l'impression de se retrouver devant un Toy Story survitanimé et sans les trois couches de guimauve inhérentes aux films Disney. Alors que Pixar fait du sur-place depuis quelques années, Phil Lord et Chris Miller (Tempête de boulettes géantes, 21 Jump Street) viennent de donner un gros coup de pied au cul aux films d'animation.
Rechercher sur Factornews